4e cycle, duo, semaine 2

Bonjour à tous !

Avec un peu de retard je poste le thème ce matin. Etant donné qu’il s’agit d’un “cycle duo” qui fonctionne avec une pair en miroir, peut-être aviez-vous déjà deviné le thème suivant ?

Cette semaine nous travaillons sur le thème « éclosion« .

A très bientôt !

********

La participation de Naedune :

« A vrai dire, je n’avais pas forcément en tête en m’y mettant de faire sur le thème de l’éclosion.J’avais juste vu une vidéo juste avant qui a réveillée le côté désordre sauvage en moi, je me devais juste de retranscrire ça , l’extirper.J’ai utilisé à nouveau des pastels(gras et secs).
Souvent quand je dessine, peins quelque chose, c’est réellement presque un besoin, un coup de tonnerre me tombant sur le coin du museau avec pour seule envie , le sortir , et vite!J’ai d’ailleurs remarqué que si je n’ai pas ce processus, je trouve le plus souvent le résultat plat.

Ici, je savais juste que je voulais donner un aspect tribal, primaire, très viscéral , en lien avec mes ressentis du moment.Une libération, un accouchement.Je voulais aussi des couleurs assez sobres, qui souligne encore cet aspect.Je pensais même faire quelque chose de plutôt abstrait (ça en a quand même un petit goût) mais la femme au milieu m’est venue en baladant le pastel noir sur la feuille.Le côté sortir de soi, de ses tripes se voit je pense dans son expression, sa bouche qui pousse un cri aussi.Je ne saurais pas dire pourquoi j’ai fais ces cercles autour de son ventre, ça s’imposait.Mais en revenant dessus, je pense immédiatement à l’expression: »ça sort du ventre » .

J’étais vraiment heureuse du résultat , j’aime beaucoup ce trait vif, libre , instinctif.J’aimerais à encore et encore le travailler.Ca me correspond plus que totalement.

C’est seulement au milieu de sa création, que j’ai songé que ça rejoignait parfaitement le thème « éclosion » des chemins de lumière.Ce dessin cristallise beaucoup de choses pour moi. »

Ma participation, en plusieurs fragments :



Eclosion pour moi c’était une recherche. Il a été très difficile de sortir de la toute première idée que j’ai eue… impossible. Je ne voyais pas d’autres possibilités d’éclosion. J’ai essayé, d’où les 3 calligraphies, mais finalement c’est la même dynamique. Le principe est rudement simple, enfantin sûrement : le « e » me sert de cadre à déborder, c’est le contour de la graine qui plantée lors de la jachère, et qui doit commencer à s’effriter pour laisser sortir… ce qui doit l’être. Les autres lettres sont contenues dedans, comme dans un cocon, et doivent commencer à s’émanciper.

Et puis ensuite il a fallu admettre que ce jour là j’étais fatiguée et je n’avais pas la patience. Donc c’est plein d’irrégularités et de pâtés…. mais quand on dit qu’on fait, on fait, et puis c’est tout. Donc voilà ma participation modeste.

La participation d’Avelliana :

Cliquez ici

La participation de Niniane :

« L’image qui m’est venue à l’esprit quand j’ai lu ce premier thème, c’est celle d’un champs fleuri, et j’ai extrapolé le thème suivant, qui pour moi aurait été culture, et j’ai donc vu 2 dessins fait de la sorte : les mêmes couleurs, en quantités égales éparpillées au hazard dans le premier dessin, et rangées de façon plus homogène pour le second…
Du coup, quand le deuxième thème est arrivé, j’étais toute chamboulée… ça ne collait plus tellement 😦

J’ai donc fait un dessin plus figuratif que celui que j’avais en tête pour la jachère, et comme cette idée de mettre les mêmes choses de façon plus ordonnée ne voulait pas me quitter, j’ai donc suivi mon inspiration… Il y a certes plus de fleurs dans le second dessin (c’était pour mieux coller au thème…) que dans le premier, malgré ce que je voulais faire passer.
Puis, pour rassembler un peu ces 2 thèmes et pour leur donner plus de cohérence, j’ai décidé de prendre aussi une motte d’argile et une brindille d’olivier pour mieux montrer ce qui me tenait à coeur. Sur le premier dessin est donc posée la motte brute avec la brindille plantée dedans, et pour le second une fleur a éclos de cette masse informe.
J’ai toujours adoré les jachères, et voir cette nature sauvage reprendre le pas sur l’espace cultivé m’a toujours fascinée. Pour moi la jachère est pleine de promesses en même temps que pas très différente de la culture telle que je la conçois : un jardin plutôt sauvage où pousse tout ce dont on a besoin, légumes, fruits, herbes et aromates, simples pour se soigner par forcément aligné en belles plates bandes, mais, à la différence du milieu naturel, ces plantes sont groupées entres elles pour être plus faciles à entretenir et à récolter.

Tout est déjà là, il suffit de s’en occuper, et ce quel que soit le sens qu’on donne à jachère (au sens propre et au figuré : la jachère de l’esprit…).

Pardonnez la piètre qualité des photos, il va falloir que je change d’appareil photo… »

La participation de Sofiah :

Cliquez ici

La participation d’Aurélie :

Cliquez ici

La participation de Sybou :

A venir

4e Cycle, duo, semaine 1

(30 mars 2012)

Bonjour à tous !

Après discussion avec certains, je songe à relancer un « cycle duo » des chemins de Lumière. Le principe consiste en un cycle simple de deux thèmes « jumeaux » (ex: ombre/lumière), donc deux semaines, pas de pression, pas de bilan. Seriez-vous intéressés ? Des motivés pour commencer dès lundi ?

*************

Ok c’est parti ! Voici les inscrits :

  • Shinny Naedune
  • Aranna
  • Aurélie
  • Niniane
  • Lucy Dreams
  • Sybou

Voici le thème de la semaine : « jachère« .

Nota : si vous avez du mal avec ce mot, pensez que le cycle duo fonctionne par paires opposées. Donc après jachère, qu’y aura-t-il ?

*************
(Mise à jour)

Cette fois-ci il semble que je sois la première. ^^ Voici ma participation :


(cliquez sur l’image « afficher » car la largeur du blog coupe la photo)

Une expérimentation totale ! Ca n’était absolument pas prévu… Au départ je pensais faire un dessin, une peinture, quelque chose aux pastels, au choix. Mais même si j’ai vu la notion comme étant un espace en repli, une sorte de vide pour créer/préserver la fertilité, je n’avais pas d’images qui me venaient. Je suis restée patiente, j’ai attendu. Et puis jeudi, lors de ma séance de calligraphie, pour me remettre en selle, je cherchais des mots ou des citations à écrire. Et puis tout d’un coup j’y pense « jachère tiens! » Alors je trace. La position du mot sur la feuille était légèrement décentrée vers le haut. Ca appelait à être équilibrée, et j’étais en train de créer des compositions… et là je me suis lâchée, j’ai tracé. Et voilà ce que ça donne. Je ne voyais pas quoi rajouter de plus, c’était ainsi et pas autrement.

L’aspect est peut-être abstrait, mais prenez le temps de bien regarder pour vous et de réfléchir à ce à quoi ça peut correspondre. Pour moi c’est naturellement une représentation de la jachère, même si elle est si épurée que ça peut faire penser à l’abstrait. Les lignes sont « sous » le mot : la jachère est un principe sous-jacent, ce qui se passe dans la terre. Les ondulations horizontales sont donc la terre pour moi, et alors j’ai vu la branche du « j » descendre… et cela m’a inspiré la suite. Quelque chose qui pénètre dans la terre, ou alors un sillon d’où peut sortir quelque chose. Et j’ai pensé aux graines, ou à tout ce qui peut se trouver dans le sol et qui a besoin de repos pour sortir. D’où les petits ronds, comme des vides, ou alors une délimitation de plein, et cette remontée. Cette poussée.

J’ai hâte de voir vos dessins !

La participation de Sofiah

(cliquez sur l’image)

La participation d’Aurélie

(cliquez sur l’image)

La participation de Sybou

(cliquez sur l’image)

La participation d’Aranna

Un petit mot sur ce dessin ?

La participation de Shinny

« J’ai donc fais quelque chose aux pastels secs , ce qui est en noir est au fusain.L’image de l’embryon revenait à chaque fois dans mon esprit quand je pensais à ce que je pourrais faire. Ca n’est pas original^^, mais ça s’imposait.Je n’y avais absolument pas réfléchis, j’avais déjà mon idée.

Le repos dans un environ clos, matriciel , où l’on se constitue pour pouvoir affronter l’aventure qui nous attends.Je ne pensais même pas inclure des couleurs au départ, mais j’ai eu des couleurs plutôt douces et froides, donc le vert et le bleu.Une énergie douce.Les deux traits noirs restent ouverts, car après le repos, bah vient le boulot :p .Enfin la jachère est quand même une période de repos active.Les choses se font à leur rytme, mais il se passe plus de choses que l’on pourrait penser.Sinon je trouvais que tout en noir, ça n’était pas assez nuancé et ça ne faisait pas resortir l’élément principal.J’ai voulu quelque chose de simple et clair.En regardant mon dessin, j’étais assez surprise, car je ressens bien un côté « en attente de ».A mon avis, l’idée passe plutôt bien, j’espère :p . »

La participation d’Avelliana :

Cliquez ici

La participation de Niniane :

« L’image qui m’est venue à l’esprit quand j’ai lu ce premier thème, c’est celle d’un champs fleuri, et j’ai extrapolé le thème suivant, qui pour moi aurait été culture, et j’ai donc vu 2 dessins fait de la sorte : les mêmes couleurs, en quantités égales éparpillées au hazard dans le premier dessin, et rangées de façon plus homogène pour le second…
Du coup, quand le deuxième thème est arrivé, j’étais toute chamboulée… ça ne collait plus tellement 😦

J’ai donc fait un dessin plus figuratif que celui que j’avais en tête pour la jachère, et comme cette idée de mettre les mêmes choses de façon plus ordonnée ne voulait pas me quitter, j’ai donc suivi mon inspiration… Il y a certes plus de fleurs dans le second dessin (c’était pour mieux coller au thème…) que dans le premier, malgré ce que je voulais faire passer.
Puis, pour rassembler un peu ces 2 thèmes et pour leur donner plus de cohérence, j’ai décidé de prendre aussi une motte d’argile et une brindille d’olivier pour mieux montrer ce qui me tenait à coeur. Sur le premier dessin est donc posée la motte brute avec la brindille plantée dedans, et pour le second une fleur a éclos de cette masse informe.
J’ai toujours adoré les jachères, et voir cette nature sauvage reprendre le pas sur l’espace cultivé m’a toujours fascinée. Pour moi la jachère est pleine de promesses en même temps que pas très différente de la culture telle que je la conçois : un jardin plutôt sauvage où pousse tout ce dont on a besoin, légumes, fruits, herbes et aromates, simples pour se soigner par forcément aligné en belles plates bandes, mais, à la différence du milieu naturel, ces plantes sont groupées entres elles pour être plus faciles à entretenir et à récolter.

Tout est déjà là, il suffit de s’en occuper, et ce quel que soit le sens qu’on donne à jachère (au sens propre et au figuré : la jachère de l’esprit…).

Pardonnez la piètre qualité des photos, il va falloir que je change d’appareil photo… »

4e cycle des CdL à venir

Bonjour à tous, deuxième message important du jour !

J’ai rédigé un gros article pour expliquer pourquoi j’insiste sur une pause entre les cycles.

Celles et ceux qui souhaiteraient continuer à dessiner pendant ce temps par eux-mêmes ont plusieurs possibilités :

  • être entièrement libres et poster sur leur blog, nos serons heureux de les suivre
  • choisir de reprendre un cycle terminé, en prenant au pif un thème qui leur parle beaucoup
  • choisir de reprendre un cycle terminé, en prenant dans l’ordre les thèmes (faire par exemple les deux premiers dessins)

Ce sont des possibilités, maintenant voici mon avis : le mieux serait de vous détacher complètement des cycles et de travailler pour vous ! Faites-vous plaisir, suivez votre rythme et vos envies. Aussi, les anciens cycles sont une sorte de possibilité de repli pour les retardataires, ou pour les trous (car je suppose que je ne pourrais pas toujours assumer les cycles). Ainsi, quand les cycles s’arrêtent et que vous souhaitez néanmoins poursuivre l’aventure, vous pouvez vous réservez un mois pour cheminer seul. C’est assez important en fait que les cycles soient respectés dans leur « nature » : j’ai conçu le système par 4 pour le thème, mais aussi pour les thèmes, qui ne sont pas vraiment choisis au hasard. Maintenant, à vous de voir !

La date du prochain cycle (4e) sera autour du ?

Les inscriptions ouvreront autour du ?

[MISE A JOUR] Je n’ai reçu aucun message jusqu’à maintenant, je ne sais pas si vous attendez l’annonce en silence. Je m’excuse de ce retard, mais je ne saurais dire pourquoi…. je sens que le moment n’est pas le bon pour commencer un nouveau cycle. En tout cas pour moi, je n’ai pas senti le déclic qui se produit d’habitude. C’est une sorte de ressenti très organique, et là c’est encore en jachère… peut-être que j’ai besoin d’un peu plus d’énergie pour animer le cycle, et que ça prendra encore quelque temps. Mais soyez assurez que je reviendrai dès que possible pour un nouveau cycle !