Printemps Créateur 2018, les participations

Pour toutes les informations sur ce cycle créatif, je vous invite à rejoindre la page précédente. Ici je posterai à la suite les participations de cette année. 🙂

***

Caitlin depuis son blog créatif


Eulita depuis son blog

Une tendance « journal créatif », aux matériaux et techniques multiples. 🙂 Je travaille moi-même à ma participation après quelques remous.

Voici la participation de Shinny !

Voici une sorte de triptyque. Cela débute avec un texte d’introduction :
« Métaphores de mes blessures
Sang coule, coule
Doucement.
Oint le tissu
Mes trames internes
Mes illusions
Crame tout
Si tu veux
Ne pars pas
Mes cendres
Tu me dois bien
Une renaissance »

La vidéo qui illustre le texte de cicatriser , ou recoudre ses blessures pour renaître. Puis la photo finale avec le fil d’or pour recoudre et les mots-clés. Je voulais filmer le reste, mais c’était assez compliqué. Je l’ai pas mis sur mon blog, il n’accepte pas les vidéos.

Pour planter le décor, ces derniers mois ont étés très abyssales, mais au combien précieux. Enfin, le printemps , son renouveau. Pour moi la période sombre a fait symboliquement couler beaucoup de sang. Une grande régénération s’est faite depuis quelques semaines. Je renoue avec des projets en sous-marin depuis des années. Je revis, je ne serais jamais plus la même.

Tout ça pour dire, que j’étais motivée pour passer à l’action. J’ai pensé à l’idée d’une performance filmée après avoir écrit le test d’impro en premier.
Je n’ai malheureusement pu assurer que le début de ma démarche. Le texte de Valiel m’a motivé pour essayer quelque chose de nouveau pour moi. Depuis peu, j’ai des projets niveau format vidéo. C’était l’occasion de se lancer.
J’ai tout de suite pensé à un tissu précis et j’ai dégainé mon sang d’encre.Il était comme là pour me purifier. A ce moment-là, enfin même pendant la totalité de ma création, j’étais dans une transe.
J’étalais au grand jour ce liquide, sans honte. Puis, pour rester dans une symbolique forte, j’ai voulu représenter des points de sutures et finir sur une note positive.
Tout simplement, car ça s’est passé comme ça.
Je suis libre.
Belle régénération à tous!

Publicités

Let’s do this ! Printemps Créateur 2018

Il est grand temps de l’annoncer, l’énergie fuse autour de  moi. Nous sommes passés soudainement de températures froides à des températures autour des 15 degrés, quand le soleil est là, l’impression est même vraiment plus chaude, l’air est sain… Wow, ça pétille ! Ca donne envie d’aller sortir marcher, de lire dehors, de créer. C’est le moment de songer à mettre en place le « printemps créateur » !

Chaque année j’essaie de mettre un peu plus de mots sur le concept pour expliquer tout ce que peut être le « printemps » dans nos vies, et vous décomplexer pour vous lancer. Alors, le « Printemps Créateur« , en quoi ça consiste ?

Le printemps arrive, le sentez-vous ? Si oui, cela sera d’autant plus facile d’exprimer quelque chose qui s’y rattache. Pouvez-vous non seulement représenter quelque chose de « printanier », mais représenter l’influence du printemps cette année dans votre vie ? Cela vous pose problème ? Que faire si le printemps vous indiffère ou que vous ne le ressentez pas ? Pensez les choses en termes d’influences, d’énergies ou de couleurs. Trouvez la métaphore qui vous convient. Qu’est-ce qui mériterait d’avoir du changement dans votre vie ? Qu’est-ce qui stagne mais que vous avez envie de changer ? Comment faire renaître chez vous la créativité qui s’est un peu éteinte cet hiver ?

Seriez-vous capable de vous accorder un moment créatif comme lorsque vous étiez enfant ? De prendre une feuille blanche, une plaque de carton, des morceaux de bois, du fil, et de réaliser quelque chose ? De badigeonner avec les doigts sans juger, et ensuite de nous parler de ce que vous avez ressenti ? Avez-vous besoin de réaménager votre chambre ou votre bureau pour vous y sentir plus à l’aise et plus créative ? Envoyez-nous une photo avant/après, ou bien les étapes de réalisation d’un objet qui fera la différence. « DIY » en anglais, qui veut dire « do it yourself », autrement le faire soi-même, à la maison, avec du matos pas cher. Une lampe féérique en pâte à sel ? argile ? bois ? Recycler des vieilles bouteilles et des billes plates ? Créer vous-mêmes un abat-jour pour votre lampe de bureau ? Créer est un terme vaste, et ce n’est pas sans raison que je l’ai choisi. Photographie, collage, sculpture, reliure, tissage, broderie. Apprendre à tricoter, à souder, à faire des bijoux, à souffler du verre, à retoucher des photos numériques, … Tout ce qui vous inspire. Tout ce qui vous fait peur, ou au contraire qui vous rassure. Testez quelque chose d’entièrement nouveau que vous n’avez jamais osé mais qui vous fait terriblement envie, ou bien choisissez quelque chose que vous trouvez à votre portée pour commencer. Soyez libres.

Vous sentez un peu faible à la sortie de l’hiver ? ou morose dans votre vie qui accumule des soucis ? Voyez cela comme une pause que vous vous accordez où cela n’existerait plus. Vous avez besoin de souffler, de rêver, de créer, d’échanger. Cela demande de respirer un grand coup, de relativiser et de prendre la décision. Vous pouvez le faire. Je suis là, je vous tends la main.

Je mets ici cet extrait de Florence and the Machine que j’adore. Cette chanson donne envie de bouger, de tout envoyer valser, et ses paroles sont en réalité assez profondes. Elle parle de ce fameux poids que l’on porte sur nos épaules, ce fameux « âne mort » du passé, ces tracas… que l’on va tuer et enterrer pour remonter vers la lumière. Si cette chanson ne vous parlez-pas, aucun problème ! Trouvez votre chanson de motivation.

Qui m’accompagne ?

Participants 2018 :
– Valiel
– Avelliana
– Vincent
– Gaïenne
– Anne-Claire
– Babette
– Caitlin
– Eulita

 

EDIT : oui, j’oubliais… les modalités.

  • : Vous avez un blog à vous où poster vos créations ? Envoyez-moi le lien vers votre création quand ça sera fait. Je rassemble en un seul post ici-même toutes les présentations. Ainsi, ceux qui n’ont pas de blogs seront publiés ici (envoyez-moi votre création et votre petit texte accompagnateur par email). Ensuite nous pourrons tout regarder et commenter en-dessous.
  • Quand : je laisse le temps au Printemps de sortir dans toutes les régions et chez tout le monde, parfois ça demande un peu de temps. Du coup, je dirais que nous avons jusque fin avril pour partager nos créations.

Printemps Créateur 2017 – Un printemps difficile

Il faut bien avouer que le printemps cette année…. ce fut fort abstrait. Dernière saison passée au Canada, et comme c’est souvent le cas, le printemps a été plutôt explosif et estival après un hiver très long. Grosses chaleurs, grosse lourdeur, je ne m’y suis jamais retrouvée dans le printemps de ce pays. On a même eu en contraste violent des neiges et froids tardifs par moment (jusqu’en mai). Je n’ai pas réussi à m’y remettre ou à trouver autre chose, du coup je suis venue poster le brouillon d’une création que j’avais commencé sur le printemps,  un mandala que je voulais à thème. Donc pas géométrique, pas symétrique, pas équilibré, pas complet, … (je procède le plus souvent à un brouillon, plus ou moins élaboré, puis à un propre le plus équilibré possible, tout en gardant à l’esprit que souvent je travaille à la main, à l’oeil, sans outils géométriques) mais c’est comme ça. Je joue le jeu.

Les camarades qui avaient commencé l’aventure sont également tombés en rade, mais si jamais vous passez par ici, n’hésitez pas à raconter vos impressions sur le printemps, vos souhaits, et même montrer vos brouillons.

 

Participation d’Eulita, qui a également rencontré des soucis :

« Effectivement pour moi non plus le printemps n’a pas été très créateur. je te mets le lien vers les 2 premières pages, les autres sont restées en rade. »

Lien vers sa page : http://eulita.canalblog.com/archives/2017/04/02/35120800.html

Lien vers sa page : http://eulita.canalblog.com/archives/2017/04/09/35120831.html

Le texte de Vincent, qui a fini par proposer un petit quelque chose :

« Pour ma part, je n’ai rien fait de bien réel, rien créé de visible, à partager. Pourtant, j’avais en moi l’inspiration. Mais je n’ai eu aucune force, pas assez d’énergie, pour le moment, pour rendre l’invisible en moi visible.

C’est pourtant un enseignement pour moi ce printemps créateur 2017. J’ai attendu que Valiel relance cette année le printemps créateur, comme on attend le messie, pour qu’il arrive et nous guérisse après ces mois de froids et d’obscurité. Et comme le messie qui ne vient jamais, les énergies ne sont pas revenues… Ce dont j’avais besoin alors dans mon quotidien, le printemps créateur n’allait pas me le ramener. J’avais besoin de repos, de douceur et d’accepter que mon corps, lui très encré dans les saisons, n’était pas cette année en forme pour fêter la saison , qu’une fois le printemps là et la lumière, lui n’était pas prêt malheureusement, et qu’il avait besoin de bien dormir, encore de repos, sans que mon mental culpabilise, toute cette saison du printemps, pour fleurir plus tard. J’étais comme un arbuste qu’on a trop taillé à l’arrivée des beaux jours et qui avait plus besoin de se concentrer&recentrer ses énergies sur sa cicatrisation, plutôt que sur une fleuraison impossible.

En conclusion pour moi cette année, quand on est fatigué, il faut accepter de se reposer et au lieu de mal le vivre, au lieu d’attendre que les énergies nous tombent du ciel, regarder constructivement&instructivement ce qui peut ne pas nous aller, contrarier le corps, l’écouter ce corps et se tourner vers des spécialistes pour mieux vivre et savoir comment retrouver l’énergie. Ne pas se juger et s’accepter tels qu’on est, comme on se ressens dans le corps. Et surtout, ne pas trop écouter le mental, qui nous pousse à produire produire produire. Toujours. Tout vient à point à qui s’est attendre, se donner le temps, comme on dit. Il y a rarement d’enjeux finalement.

Bonne continuation pour rendre visible, l’invisible en vous, pour le partager avec nous, pour nous inspirer & inspirer.
Merci encore à Valiel. »

****

Voici mon projet pour 2017, « L’énergie du printemps », une vidéo montée avec la musique du générique de la série britannique « Skins », ce qui impose un format rapide, pour représenter l’énergie du printemps qui réveille, met en marche, fait croître la vie et que rien ne peut contenir. Cette énergie déborde et semble sans fin…on l’a tous ressenti au moins une fois, elle nous a poussés à réaliser un projet créatif ou peut-être à l’adolescence, obsédante, elle nous a poussés à oser nous dépasser…

Printemps Créateur 2017

Bonjour à tous !

Nous y sommes presque, plus que quelques jours et cela sera officiellement le printemps. Je suppose que vous en êtes bien plus proches en France qu’au Canada. ^^ Même si l’énergie bourgeonnante n’arrivera qu’un peu plus tard, il est quand même temps de se rassembler pour recommencer le projet ensemble. Pour ceux qui l’auraient oublié, le Printemps Créateur est un petit cycle créatif collectif. Chacun peut prendre jusqu’à début mai pour représenter de la façon qu’il/elle souhaite le renouveau créatif qu’il souhaite voir éclore dans sa vie ce printemps. Un souhait, un projet de vie, une énergie, ….. le chemin est libre. Les rappels sont ici (cliquez). D’ailleurs si vous voulez voir ce que cela a donné les années précédentes, il suffit d’explorer la catégorie des projets collectifs « Printemps Créateur » !

Les créateurs 2017 : 

  • Valiel
  • Vincent
  • Faelle
  • Avellianna
  • Eulita
  • Et vous ?

Comment ça marche ? On se retrouve tous sur mon blog dans un avenir proche pour que je poste toutes vos créations dans le même article 🙂 Ensuite, on peut regarder les créations des uns des autres et les commenter. Les personnes qui ont des blogs peuvent poster aussi chez eux en renvoyant vers le page du printemps créateur ici. 🙂

Exploration intérieure, « Sentier »

Puisque certain(e)s m’avaient demandé de partager mes créations récentes, et qu’après tout j’aime partager (ce blog en est bien la preuve), je remets la main à la pâte pour remplir cet endroit à nouveau. Si mes journaux créatifs sont trop personnels pour être présentés, les petites explorations modestes à côté, pour se défouler, tester des techniques etc, sont plutôt adéquates. Je dédramatise comme toujours mon manque de technique ou autre. Je n’ai jamais prétendu faire du grand art, je pratique pour moi, pour tester, pour exprimer.

Ici, je me suis glissée dans un nouveau groupe de stimulation créative collective, instauré par « Sophie Witchwood », aka Lucy Dreams, (qui avait participé avec nous aux Chemins de Lumière pour les habitués): « Fiat Lux!« . Bien que le principe soit extrêmement proche, contrairement aux Chemins de Lumière la récurrence est toutes les semaines sans interruption. Que les intéressés me fassent signe pour être mis en contact. Le premier thème du projet était donc le mot « Sentier », et je me suis lancée.

Matériel : 2 encres de J. Herbin et 1 encre de Noodler dont j’avais parlé précédemment (cliquez) : respectivement, « Terre brûlée« , « Poussière de lune« , et « Squeteague« . Je me disais que depuis le temps que je voulais de nouveau dessiner à l’encre, le moment était venu avec le choix qui s’offrait à moi. Armée d’une vieille plume à dessin toute simple de chez « Comté » avec son porte-plume.

Mon dessin

Probablement plus l’air d’un gribouillis qu’autre chose vu de l’extérieur ?

Une fois de plus je me surprends à voir encore une forêt… pourtant ça aurait pu être n’importe quel chemin. Ce qui fut étrange aussi, c’est que pour représenter ce chemin en lisière de forêt, avec son fossé d’un côté, je me suis rendue compte que je me basais sur mes propres souvenirs, sur un lieu réel (ce qui ne m’arrive pratiquement jamais). Les essences de tel ou tel arbre, puis de tel ou tel arbuste sont très précisément choisies même si probablement personne ne pourra les identifier (autre que moi). La nostalgie du pays ? En tout cas, comme actuellement je suis dans une phase très floue, il m’était apparu que je ne pouvais pas voir le sentir devant moi justement. A chaque fois que je voulais le visualiser, je voyais une espèce de tourbillon. Tout platement représenté ici avec l’encre « poussière de lune », tempête violente comme surnaturelle avec cette couleur.

En tout cas, voilà mon sentier.

(clic droit + « afficher l’image » pour voir le dessin en 700×1000 🙂 )