Printemps Créateur 2017

Bonjour à tous !

Nous y sommes presque, plus que quelques jours et cela sera officiellement le printemps. Je suppose que vous en êtes bien plus proches en France qu’au Canada. ^^ Même si l’énergie bourgeonnante n’arrivera qu’un peu plus tard, il est quand même temps de se rassembler pour recommencer le projet ensemble. Pour ceux qui l’auraient oublié, le Printemps Créateur est un petit cycle créatif collectif. Chacun peut prendre jusqu’à début mai pour représenter de la façon qu’il/elle souhaite le renouveau créatif qu’il souhaite voir éclore dans sa vie ce printemps. Un souhait, un projet de vie, une énergie, ….. le chemin est libre. Les rappels sont ici (cliquez). D’ailleurs si vous voulez voir ce que cela a donné les années précédentes, il suffit d’explorer la catégorie des projets collectifs « Printemps Créateur » !

Les créateurs 2017 : 

  • Valiel
  • Vincent
  • Faelle
  • Avellianna
  • Eulita
  • Et vous ?

Comment ça marche ? On se retrouve tous sur mon blog dans un avenir proche pour que je poste toutes vos créations dans le même article 🙂 Ensuite, on peut regarder les créations des uns des autres et les commenter. Les personnes qui ont des blogs peuvent poster aussi chez eux en renvoyant vers le page du printemps créateur ici. 🙂

Exploration intérieure, « Sentier »

Puisque certain(e)s m’avaient demandé de partager mes créations récentes, et qu’après tout j’aime partager (ce blog en est bien la preuve), je remets la main à la pâte pour remplir cet endroit à nouveau. Si mes journaux créatifs sont trop personnels pour être présentés, les petites explorations modestes à côté, pour se défouler, tester des techniques etc, sont plutôt adéquates. Je dédramatise comme toujours mon manque de technique ou autre. Je n’ai jamais prétendu faire du grand art, je pratique pour moi, pour tester, pour exprimer.

Ici, je me suis glissée dans un nouveau groupe de stimulation créative collective, instauré par « Sophie Witchwood », aka Lucy Dreams, (qui avait participé avec nous aux Chemins de Lumière pour les habitués): « Fiat Lux!« . Bien que le principe soit extrêmement proche, contrairement aux Chemins de Lumière la récurrence est toutes les semaines sans interruption. Que les intéressés me fassent signe pour être mis en contact. Le premier thème du projet était donc le mot « Sentier », et je me suis lancée.

Matériel : 2 encres de J. Herbin et 1 encre de Noodler dont j’avais parlé précédemment (cliquez) : respectivement, « Terre brûlée« , « Poussière de lune« , et « Squeteague« . Je me disais que depuis le temps que je voulais de nouveau dessiner à l’encre, le moment était venu avec le choix qui s’offrait à moi. Armée d’une vieille plume à dessin toute simple de chez « Comté » avec son porte-plume.

Mon dessin

Probablement plus l’air d’un gribouillis qu’autre chose vu de l’extérieur ?

Une fois de plus je me surprends à voir encore une forêt… pourtant ça aurait pu être n’importe quel chemin. Ce qui fut étrange aussi, c’est que pour représenter ce chemin en lisière de forêt, avec son fossé d’un côté, je me suis rendue compte que je me basais sur mes propres souvenirs, sur un lieu réel (ce qui ne m’arrive pratiquement jamais). Les essences de tel ou tel arbre, puis de tel ou tel arbuste sont très précisément choisies même si probablement personne ne pourra les identifier (autre que moi). La nostalgie du pays ? En tout cas, comme actuellement je suis dans une phase très floue, il m’était apparu que je ne pouvais pas voir le sentir devant moi justement. A chaque fois que je voulais le visualiser, je voyais une espèce de tourbillon. Tout platement représenté ici avec l’encre « poussière de lune », tempête violente comme surnaturelle avec cette couleur.

En tout cas, voilà mon sentier.

(clic droit + « afficher l’image » pour voir le dessin en 700×1000 🙂 )

 

InCoWriMo ? Un nouveau challenge

Je me balade depuis plusieurs mois dans la communauté des adorateurs d’écriture, de stylos plumes, de carnets etc, et je découvre de nouvelles choses. Ce qui est retenu mon attention ce mois-ici c’était ce sigle mystérieux qui ressemble au « NaNoWriMo » (challenge d’écriture international ayant lieu tous les ans au mois de novembre).

Le « InCoWriMo » signifie : « the International Correspondence Writing Month« , autrement dit, le mois international de la correspondance ! Évidemment, j’ai trouvé l’idée géniale… Toute l’année je cherche à garder des occasions d’écrire à la main, même juste une petite lettre courte, pour des fêtes, des anniversaires, des remerciements… Malheureusement on ne trouve plus facilement des gens qui aiment entretenir des correspondances, et encore moins écrites, ce qui fait que je me sens réduite dans mes essais, parce que j’aimerais qu’il existe une circulation du phénomène. Je ne pense clairement pas avoir la force et le temps de réaliser le challenge dans ses critères d’origine (= une lettre tous les jours du mois), parce que j’ai d’autres priorités, mais en envoyer quelques unes me plairait bien. J’ai déjà quelques destinataires certains, mais je pensais à rendre la chose éventuellement plus « fun »…

Est-ce que parmi vous certains seraient intéressés pour participer à ce défi ? Même juste une lettre par semaine ? Est-ce que certains d’entre vous aimeraient pratiquer un échange de lettre avec moi ?

Pour aller plus loin, de nombreux bloggers et sites proposent des articles introductifs avec des idées, comme Boho Berry :

  • Ecrire à des malades dans les hôpitaux
  • Ecrire à des enfants dans les hôpitaux
  • Ecrire à des soldats
  • Ecrire à des inconnus
  • Utiliser de nombreux réseaux/sites qui regroupent des adorateurs de correspondances
  • Il y a évidemment des hastags pour se retrouver sur les réseaux sociaux : #incowrimo #incowrimo2017 (etc.)
  • Surfer sur Pinterest et instagram avec les hashtags et mots clés pour trouver des astuces, des idées, des tutoriels…

 

Mon printemps créateur 2016

(Pour rappel du principe, la page officielle ici.)

Ca n’a pas l’air mais on est toujours en plein dedans. ^^ Je suis toujours en pleine effervescence. En fait mon printemps créateur était très diffus et prolongé cette année. J’ai voulu exprimer les énergies créatives que j’avais, que je ressentais, et c’est passé par plein de biais différents ! Au final, je me suis d’abord laisser envahir et baigner pour les énergies en question, puis je me suis mise à essayer d’utiliser mes mains autant que possible. Pendant la première phase, j’ai beaucoup médité sur et avec le tarot, notamment le Wild Unknown, et j’ai partagé mes sensations dans un article sur mon site. Puis j’ai continué ma route plus tranquillement en solitaire. J’ai enfin reçu mon fil qui attendait depuis des lustres, et du coup j’ai pu commencer à m’amuser avec les quelques perles et pièces que je m’étais offerte à Noël. Du coup j’ai assemblé un mala à égrainer quand je suis stressée, et ça a l’air de très bien se passer entre nous.

J’ai aussi bidouillé quelques petites tresses, bouteilles, je réfléchi au dernier tissage que j’ai en cours, quelque chose n’est pas bien calibré ou ne passe pas… Je pense que je vais devoir déconstruire la fin et recommencer. Pas mal de travail plus avec des couleurs en soi qu’avec des objets créatifs, ça peut passer par des photos; des vêtements à assembler, des bijoux, des mandalas…. Je teste du coup des « techniques » que je n’avais jamais essayé auparavant, se créer un bijou avec des perles, un mala, ou bien tenter d’équilibrer des tout petits objets dans un ensemble pour que ça dégage quelque chose, et puis les fameuses boîtes que vous avez vues plus haut. Qu’est-ce que c’est ? J’ai gardé ça tout l’hiver…. je les trouvais belles ces boîtes, impossibles de les jeter. Je me suis d’abord trouvée ridicule, puis en fait je me suis dit que j’allais les réutiliser, comme ça pas de gâchis, et puisque je trouvais ça beau, j’en ferais autre chose. J’ai mis longtemps avant de trouver, j’ai bien eu quelques idées mais aucune ne me plaisaient (je n’en ai retenu aucune d’ailleurs). Cette fois-ci je sais. Je vais les découper dans des formes aléatoires, et je vais tester un collage avec ! Ca sera une nouvelle création super chouette pour s’amuser, comme les petits. Et ça me fait « plaisir » d’avoir recycler ces bêtes objets du quotidien, mais d’avoir du coup du matériel sans avoir dépenser un sou de plus.

Ce projet de collage là constituera le deuxième volet de mon printemps créateur, et ça va me demander du temps (surtout que je ne souhaite pas me presser, je souhaite que ça sorte au bon moment), car je vais devoir encore déménager et gérer pas mal de choses. Le premier volet, je vais essayer de vous le présenter depuis lundi, c’est également quelque chose que je n’aurais jamais vous présenter ici ! Haha. Mais c’est très créatif aussi, à sa façon. Ca sera une vidéo de présentation, c’est tout ce que je peux dire. En tout cas, ça roule ! Je prends mon temps, tout doucement, mais j’essaie de garder de la créativité toujours à portée. J’ai également travaillé sur le journal créatif et le développement, et j’ai différents projets tout simples dont un que je présenterai ici plus tard.

Et vous alors, vous en êtes où ? 😀

Printemps Créateur 2016 ?

Après tout je me dis, il n’est pas trop tard, ici au Québec il y a une logique vu que l’hiver se retire à peine, encore mordant. Le Printemps Créateur a toujours été voulu comme libre et ouvert, sans préparation, sans contraintes, il suffit juste de se lancer. Y aurait-il parmi vous des intéressés pour un Printemps Créateur groupé cette année ?

Pour rappel du principe, la page officielle ici. On se contente de représenter ce qui renaît, pousse, demande à grandir dans notre vie à ce moment de l’année en cours. Si tout semble à l’arrêt encore, on peut se demander quelles énergies, forces, projets auraient besoin de prendre place ou d’être nourris, pour remettre la machine en marche.

Pour une idée de deadline : je veux que ça soit le plus libéré possible, je pense que fin mai comme date butoire sera suffisamment éloignée.

Surtout, si vous avez l’impression de ne pas être inspirés ou de ne pas savoir quoi faire, venez commenter ici ou sur le groupe Facebook. Fixes-vous simplement un objectif simple :

  • Utilisez une technique avec laquelle vous êtes à l’aise
  • Ou au contraire, utilisez une technique qui vous attire mais que vous n’avez jamais testée
  • Partez d’un texte que vous aimez (roman, nouvelle, poème, article…) et représenter son énergie printanière
  • Découper une image qui vous inspire pour ce printemps, collez là au centre (ou ailleurs) sur un grand format (blanc ou autre), et prolongez-la
  • Essayez-vous au landart ?
  • Ouvrez-vous à toutes les techniques qui existent : sculpture, peinture, photographie, chanson, …

Participants potentiels  :

  • Valiel
  • Eulita
  • Vincent
  • Babette