Les 3 mots du mercredi 25/01/12

Voilà la nouvelle annonce du « Three Words Wednesday » ! Je suis perplexe car ça me parle pas du tout ^^’ Mais je suppose que c’est le but de l’exercice….

Bubble; noun: a thin sphere of liquid enclosing air or another gas; used to refer to a state or feeling that is unstable and unlikely to last; a transparent domed cover or enclosure.
Lumber; verb: Move in a slow, heavy, awkward way.
Wreck; noun: Something, esp. a vehicle or building, that has been badly damaged; verb: Destroy or severely damage (a structure or vehicle); spoil completely.

Cela donne donc : bulle, avancer péniblement/d’un pas lourd, épave/carcasse.

Quelqu’un veut se lancer ?

Qu’est-ce que le Three Words Wednesday ?

Voilà une idée bien intéressante qui m’attire. Maintenant que j’ai réussi à « assoir » mon écriture, à retrouver un flux continu, bien que modeste, je cherche à me développer. Je cherche des thèmes, des idées, je cherche quoi écrire. J’avais de vieux trucs avant, issu d’ateliers littéraires, de blogs, de forums… mais ils sont un peu perdus au fond de ma mémoire. J’ai déjà prévu de reprendre mon vieux truc « une image = un texte » que j’exposais sur mon tout premier blog (2004?), mais il me fallait d’autres choses, car actuellement je n’ai pas le temps de trouver des images qui m’inspirent.

Sur le fameux site Write To Done dont je parle tout le temps (j’assume), j’ai trouvé ce procédé tout bête que j’ai déjà utilisé, et qui a été « institutionnalisé » en ligne sur certains blogs. « Three Words Wednesday« , c’est une personne qui désigne chaque semaine 3 mots, et toute une ribambelle d’écrivains qui se lancent dans l’exercice :

Three Word Wednesday gives writers, poets and those who journal a mid-week jolt of creativity.
Each week, three words are selected; you create something with the words. Then come back and post a link to your contribution.
The idea is to create an online writers’ collective, where feedback is offered and received.
All rights to the contributions rest with the author.
This is a place to stretch your muse, test your dreams.
Get writing, you.

Bon une fois de plus… c’est anglais. Je devrais essayer de chercher la même chose en français, mais je manque de temps. Aussi, étant donné que j’écris au moins autant en anglais qu’en français, je pourrais aussi m’exercer dans la langue de Shakespeare. A moins que d’autres ici, ou dans le coin, soit intéressés par l’aventure ?