Le Bullet Journal revisité

Étant donné la masse d’informations et de projets que je traite, je cherche depuis peu, j’expérimente, des tas de méthodes, pour réussir à supprimer des mauvaises routines, à en installer d’autres. J’ai trouvé cet article qui m’a vraiment fait quelque chose. J’ai découvert qu’au final, j’avais une façon chaotique, mais logique, de m’organiser, qui existe déjà sous le nom de « bullet journal ». Jusqu’ici j’ai eu une version informatique complexe via Evernote, mais j’aime toujours autant le papier, et surtout, l’idée d’écrire, et de dessiner, donc je me demande si je ne peux pas faire mieux, optimiser tout ça, en ayant aussi une version papier. J’ai créé un nouveau tableau sur Pinterest pour rassembler à la fois des astuces graphiques et des articles de présentation. En tout cas, pour booster ma créativité, mes projets, et mon efficacité, je vais au moins tenter de renforcer ma méthode actuelle. C’est tellement proche de ce que je fais déjà, j’ai vraiment l’impression que ça serait la souplesse parfaite, avec des tonnes d’inspiration à trouver dans mon coin, et en fouillant sur le net. (c’est visiblement TRES à la mode)

Le canapé vert

Ne vous êtes-vous jamais senti limité par votre agenda ou votre semainier de bureau..?

Parlons du Bullet Journal ! Je vais commencer par vous expliquer les grandes lignes de ce concept et vous proposer quelques liens très utiles pour creuser la question, puis je vous expliquerais pourquoi et comment j’ai revisité le Bullet Journal. C’est parti !

Inventé par un designer de Brooklyn, le Bullet Journal est un système d’organisation efficace et complet. En effet, la méthode du Bullet Journal (ou BuJo pour les intimes) permet de regrouper avec clarté et précision tous vos centres d’intérêts & vos obligations dans un seul et même carnet.

View original post 1 059 mots de plus

Utiliser les techniques que l’on connaît pour soi-même

Peut-être que c’est le printemps qui arrive, peut-être que simplement pour une fois j’ai un bon réflexe : je reconnais dans une période difficile des besoins, et des outils qui pourraient m’aider. Quoiqu’il en soit, ça fait plusieurs semaines que je repense à ce blog, aux énergies créatives que j’avais rassemblées autour, aux énergies créatives que j’aimerais remettre en place dans ma vie. La question du temps est cruciale, comme toujours. Réussir à modifier ses priorités, se donner du temps pour soi, pour croître, pratiquer, dans un quotidien très pris. Et s’y tenir, surtout, un peu tous les jours, tous les jours, trouver un rythme à soi qui soit régulier, mais pas étouffant. J’ai des envies de papiers, de pastels, de peinture… Je me vois en rêver la nuit, toucher avec les mains, palper les couleurs, les textures, sentir les odeurs… Mais je n’ai pas tout ça, vu que je suis loin de chez moi, pratiquement sans matériel, et qu’il faut que j’accumule le moins possible. Cependant, j’ai des crayons, il va falloir voir ce que je peux faire avec.

Pour l’instant, la période est surtout à l’écriture, depuis de nombreux mois en fait, mais les mains me démangent de faire quelque, de tracer, de créer. Les Chemins de lumière me manquent beaucoup, j’y songe, j’y songe, ça faisait un bien fou.

Mais en tout cas, j’essaie de renverser la machine, de sublimer certaines souffrances, et de transformer les affects ou les pensées en quelque chose de créatif. Je commence un nouveau projet, juste pour s’y mettre, juste pour accumuler des petites pierres, même si ça ne donne rien au bout du compte. Mais au moins essayer. Un nouveau carnet, on colorie vaguement la couverture, et on y dépose quelques traces pour la création d’un conte.

L’écriture créative et le journal

Ca faisait un petit moment que je n’étais pas passée par ici… La créativité ça va ça vient, avec ses phases de creux. Je continue d’écrire doucement dans mon coin, et je prépare toujours des petits mandalas personnels. Je n’ai pas de grands récit à faire, mais je viens partager mes trouvailles. Avec les occasions je me suis laissée tenter.

Et pour une fois, contre toute attente, j’étais inspirée pour les présenter rapidement en vidéo.

Ecrire, écrire, écrire….

Une photo à la volée avec mon mauvais téléphone et peu de lumière… tant pis j’en referai une plus tard, mais j’avais envie de partager.

Il y a beaucoup de dates clés qui s’enchaînent pour moi, alors cette dure période estivale, depuis le solstice violent, je me suis décidée à me faire un cadeau à la fois symbolique et pragmatique : un nouveau « style plume » artisanal en verre, par des artisans locaux que je connais dans un de petits villages qui me touche le plus, mon pèlerinage annuel, afin de me féliciter d’avoir réussi à achever le plus lourd travail que j’avais eu à faire jusqu’ici. Ca n’était pas gagné, c’est peu de le dire, une bataille personnelle et une bataille d’écriture aussi, un accouchement dans la douleur, extrême. Peu importe ce qui va suivre, peu importe comment ça s’est terminé, cette clôture c’est une des choses les plus puissantes qui soit. Et qui a « cumulé » d’autres événements personnels. Un peu comme quand j’ai fini mon projet de trio de carnets dont j’avais parlé, ce jour là je me suis sentie drôle. Alors entre les nouveaux journaux, les lettres, et de nouvelles choses que j’aimerais faire naître, je me suis accordée ce symbole, pour aller plus loin. Parce qu’il ne faut pas s’arrêter là, parce que c’est l’idée c’est plus un compagnon pour la suite, pour me rappeler ce moment clé.

A special writing pen. Handmade glasswork. Gift to myself

A post shared by Valiel (@valielelentari) on

Et aussi, sur une note moins « sérieuse », un petit sac offert par l’homme dans cette même veine :

New moto bag

A post shared by Valiel (@valielelentari) on

(mon téléphone fait vraiment des photos horribles lol, c’est frustrant)

L’été et les temps à venir seront vraiment sobres… seuls mes carnets sont réguliers. Néanmoins j’espère me remettre à coucher deux trois choses sur le papier. Et puis pour la première fois depuis… des lustres, ça ne m’était pratiquement jamais arrivé, j’ai un texte en commande !

Un anniversaire inattendu…

Ca valait la peine d’écrire un petit mot pour marquer le coup. Je ne m’étais jamais posée cette question, mais hier en passant sur mon « dashboard » pour vérifier s’il y avait des nouveaux commentaires, j’ai reçu un petit macaron de l’administration WordPress. Je clique :

Vous êtes enregistré sur WordPress.com depuis 6 ans!

Thanks for flying with us. Keep up the good blogging!

Et là heureusement j’étais assise. ^^ Quelque chose de simple, d’anodin, car j’ai commencé à blogger bien plus longtemps avant cette date, depuis que je traîne sur le net… mais quand même. 6 ans depuis mon premier blog wordpress, pour raconter mes recherches ésotériques, et depuis j’en ai écrit des lignes ! Des tas d’expériences personnelles, ma rencontre avec le divin, mon changement de voie, des blogs privés, un blog anglais pour mon recueil, un blog spirituel international, un blog d’écriture, un blog anonyme pour recueillir des témoignages sur une maladie… ça écrit, ça écrit, ça écrit. Créativité, découverte de soi, une histoire à « feuilleter ». Ca me laisse songeuse.

(trouvé ici)