Prendre soin de soi avec le printemps

Dans la vie de tous les jours, et aussi dans une quête du spirituel, il est impératif de prendre soin de corps. L’esprit est lié au corps, et le corps est lié à l’esprit. Je ne m’avancerai pas plus dans des banalités, c’est juste un rappel. Pour ceux qui n’auraient pas encore trop réfléchi à la question, voici un petit article court et sympathique sur le sujet.

De mon côté, je ne souhaite pas faire une généralité, et mon cas personnel tient autant d’une histoire familiale que d’une évolution sociétale… mais j’ai l’impression que malgré toutes nos pubs cosmétiques, toutes nos idées rabâchées, nous ne sommes pas encouragés à être sincères vis à vis du corps, ni à établir un contact direct avec lui. Cela fait plusieurs années que je le fais, et pourtant je suis constamment décentrée, et je reviens sur les mêmes leçons, étape après étape, pour apprendre à m’écouter et sortir du cycle moralisateur du travail d’abord, s’écouter c’est égocentrique, pour apprendre à me reposer et à me détendre, à sentir les tensions au jour le jour pour les traiter sur le moment et pas quand il est trop tard, et ainsi de suite.

Avec le printemps qui arrive revient la lumière, malgré les averses et les giboulées. Quand les nuages passent, le soleil est rayonnant, on a envie de rouvrir les fenêtres en grand, de sortir dehors, de prendre l’air quoi. Je trouve que c’est aussi une bonne période pour se rééquilibrer et se tourner vers le corps. J’ai pour projet de replanifier des marches hebdomadaires, de reprendre une petite musculation à la maison, les étirements pour le dos au sortir du lit, quelques mouvements de Qi Gong et Tai Chi… La période m’aide à m’ouvrir et à me choyer. Et pour ce faire, procéder à des cadeaux à petits prix  c’est assez chouettes. On remet les couleurs, les 5 sens, au centre du quotidien, pour s’encourager.

package

(cliquez pour agrandir)

Des savons bios aux senteurs fraîches et sucrées, de l’huile essentielle d’eucalyptus (globulus) pour les inhalations purificatrices, des stylos colorés pour rire un coup, une pierre ponce pour prendre soin de ses pieds (partie du corps qu’on oublie souvent de soigner), et du thé vert aux deux roses. Une Maman attentionnée pour un pré-anniversaire. Vive le printemps !

D’ailleurs, si jamais des lecteurs passent par ici et souhaitent relancer cette année le Printemps Créateur, exprimez-vous !

Publicités

Des cadeaux pour se faire plaisir

Pas du tout zen, pas du tout classe, c’est tellement petit, « rond », et mignon qu’on dirait presque une dinette… Mais la littéraire que je suis n’a pas pu résister quand nous sommes allés à New York, il me les fallait. J’avais pris les deux tasses, mais autre à cause ud prix, et de la place en fin de voyage, j’avais dû laisser la théière tristement sur le comptoir…. Et l’homme m’a fait ce magnifique cadeau pour Yule. Voici mes précieux :