L’art ultime II, Fabienne Verdier

Autre artiste, pas tout à fait la même démarche. Plus d’écriture, uniquement la calligraphie gestuelle et libérée. Tableaux abstraits.

C’est embêtant car je ne retrouve pas de bonnes représentations, ou les plus percutantes. Mais son travail est monstrueux.

Publicités