Printemps Créateur 2018, les participations

Pour toutes les informations sur ce cycle créatif, je vous invite à rejoindre la page précédente. Ici je posterai à la suite les participations de cette année. 🙂

***

Caitlin depuis son blog créatif


Eulita depuis son blog

Une tendance « journal créatif », aux matériaux et techniques multiples. 🙂 Je travaille moi-même à ma participation après quelques remous.

Voici la participation de Shinny !

Voici une sorte de triptyque. Cela débute avec un texte d’introduction :
« Métaphores de mes blessures
Sang coule, coule
Doucement.
Oint le tissu
Mes trames internes
Mes illusions
Crame tout
Si tu veux
Ne pars pas
Mes cendres
Tu me dois bien
Une renaissance »

La vidéo qui illustre le texte de cicatriser , ou recoudre ses blessures pour renaître. Puis la photo finale avec le fil d’or pour recoudre et les mots-clés. Je voulais filmer le reste, mais c’était assez compliqué. Je l’ai pas mis sur mon blog, il n’accepte pas les vidéos.

Pour planter le décor, ces derniers mois ont étés très abyssales, mais au combien précieux. Enfin, le printemps , son renouveau. Pour moi la période sombre a fait symboliquement couler beaucoup de sang. Une grande régénération s’est faite depuis quelques semaines. Je renoue avec des projets en sous-marin depuis des années. Je revis, je ne serais jamais plus la même.

Tout ça pour dire, que j’étais motivée pour passer à l’action. J’ai pensé à l’idée d’une performance filmée après avoir écrit le test d’impro en premier.
Je n’ai malheureusement pu assurer que le début de ma démarche. Le texte de Valiel m’a motivé pour essayer quelque chose de nouveau pour moi. Depuis peu, j’ai des projets niveau format vidéo. C’était l’occasion de se lancer.
J’ai tout de suite pensé à un tissu précis et j’ai dégainé mon sang d’encre.Il était comme là pour me purifier. A ce moment-là, enfin même pendant la totalité de ma création, j’étais dans une transe.
J’étalais au grand jour ce liquide, sans honte. Puis, pour rester dans une symbolique forte, j’ai voulu représenter des points de sutures et finir sur une note positive.
Tout simplement, car ça s’est passé comme ça.
Je suis libre.
Belle régénération à tous!

Publicités