Lentement mais sûrement

J’oubliais de vous donner des nouvelles de ce côté tantôt. Bien que cela soit très sporadique, j’essaie de garder toujours mes crayons de couleur et mes stylos stabilo88 à portée de main, pour apprendre à griffonner régulièrement. Comme d’autres personnes probablement, je regardé régulièremment le bilan de mes activités, et quand quelque chose me manque je travaille à lui donner de la place. Tout ce qu’il faut c’est du temps. Ca frétille dans mes doigts, j’en crève d’envie…. et la fois où j’aurais du temps je suis bloquée, je ne sais pas quoi faire. Du coup j’utilise les petits bien connus pour m’y remettre. Tantôt du journal créatif, tantôt du gribouillage, tantôt des essais de textures et de couleurs… Je suis à la recherche de quelque chose qui me plaise, et je ne suis pas bien sûre de savoir si je cherche une technique seule, à laquelle je me tiendrais tout le temps, ou si je voudrais essayer plein de choses différentes et faire de tout (ce qui voudrait dire plus de temps, et avancer très lentement…). Mais après tout, mon but c’était de dessiner et peindre, pas de devenir à génie. Du coup pour l’instant j’essaie de faire sauter toutes les barrières, moi qui en met déjà trop, donc je teste ce que j’ai. J’ai de belles encres pour écrire, je me suis mise à tester de dessiner à la plume et ensuite de faire des lavis ! Puis j’ai même tantôt l’eau sur mes stabilos888 XD Et le résultat est fun, c’est amusant et agréable à faire niveau textures. Et puis parfois je mélange de l’écriture, de l’encre et de l’eau pour le lavis, les stabilos, les crayons… on cherche on cherche. Le but est de pratiquer.

Je mettrais bien des images de tant à autres, si j’arrive à me tenir à cette résolution 🙂 En attendant, voici un petit exemple pour celles et ceux qui ne suivent pas mon compte instagram directement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une fin octobre chargée ! (bullet journal)

Tout le long du mois d’octobre, je n’ai jamais utilisé le système de « revue » anticipée de la semaine. En anglais, on dit la plupart du temps « weekly spread » (pages semaines), par opposition au « daily spread » (pages journalières) : il s’agit d’une double page qui pré-présente l’ensemble des 7 jours de la semaine à venir, pour avoir un aperçu en un seul coup d’oeil, autrement dit une vision d’ensemble. Comme ma dernière semaine d’octobre est « carabinée », la pire du mois, je tente l’organisation millimétrée tranche par tranche avec le Bullet Journal ! Et j’ai eu besoin pour la première fois d’un « semainier », comme je l’ai appelé ici.

Et comme on a dit « le Bujo pour les Nuls », et bien voilà, on n’a pas peur de montrer ses petits feuillets rikis et non artistiques dans le grand bain des artistes fou du Bujo. On se prend un spread entièrement minimaliste et sans déco, avec les couleurs bien visuelles (avoir une charte graphique généralement avec 2 ou 3 couleurs).

Enregistrer

Le Bujo pour les nuls ?

Après vous avoir montré les quelques pages prévisionnelles de mon premier mois avec le Bujo, me voici revenue en vidéo pour vous montrer ce que ça a pu donner, à travers le principe de « revue du mois passé » (septembre ici donc).

Au début tout était cool, puis j’ai commencé à avoir « peur ». Peur de me tromper, peur de faire moche, d’être minable. Pourquoi ? Je voyais passer toutes les belles images ici et là des gens que je suis sur instagram, pinterest, blogs etc. Puis je me suis rendue compte à un moment : mais, ils font tous ça depuis des années ? Jamais un raté, tout est parfait ? Jamais un truc simple ? Pourquoi tout se ressemble ? Puis, quand en discutant avec Lou récemment, j’ai vu que je n’étais pas la seule haha. C’est bien pour ça que j’avais un peu honte de montrer mêmes à peine quelques photos de mon journal au début, la vidéo d’introduction était bien plus facile à faire, puisque je présentais des idées, et que le carnet était encore vide. XD Et du coup, je disais à Lou en riant, que je devrais prendre le contrepied et créer un concept « le bujo pour les nuls »…. or, comme je me disais que peut-être mes vidéos réalisées dans des conditions pourries (mauvaise webcam, mauvaise lumière, à l’arrache…) pourrait malgré tout, soit en fait rire certains, soit en rassurer d’autres, qui comme moi, se demande où sont passés les débutants du Bullet Journal, et pourquoi tout est ULTRA-LECHE-QUON-EST-TOUS-DES-ARTISTES sur le net. Du coup, je ne sais pas combien de temps je le ferai, mais j’ai créé une playlist à ce nom sur ma chaîne ! Comme ça, ça sera plus facile de trouver les vidéos sur le Bujo (vu que mon focus reste le monde du tarot), et que même si mes vidéos sont toutes nazes, j’aurais prévenu que c’était pour les nuls haha !

Dans l’idée des décomplexions, une connaissance de Lou nous a fait découvrir cette vidéo de Solange qui mentionne une réflexion similaire.

Pour les autres, se donner des idées, je vous mets en lien ce compte instagram, « Minimalist Bujo« , qui, bien que les photos soient également léchées et propres, rassemblent des photos de Bullet Journal « minimalistes' », c’est à dire beaucoup plus simples. Moins de fioritures, très peu de couleurs (souvent que du noir et blanc), on va à l’essentiel pour être pragmatique et utile plus que décoratif et artistique. Ca donne des idées pour être organisé, propre, mais simple.

Et pour terminer, j’y viens quand même XD La vidéo de ma revue du mois de Septembre 🙂


(pour voir en plus grand, rendez-vous directement sur Youtube :))