Création de mon premier « bullet journal »

Ou le « journal à puce », mais qui peut être tellement remanié vue sa souplesse qu’au final j’emploie le terme parce que c’est plus simple, et que je n’arrive pas à faire la différence entre ce qui est le bujo et ce qui ne l’est pas (vu à quel point les gens se sont réappropriés le principe). Depuis que j’ai découverte ce système (cliquez), j’explore, j’explore, j’explore ! Je fais ici un petit panorama très synthétique de toutes mes réflexions en cours, afin de compléter la vidéo (disponible plus bas), ou pour ceux qui n’aiment pas ce type de format et qui préfèrent survoler un article.

Pourquoi j’ai décidé de tester ?

Les raisons

Parce que je suis tout le temps avec des carnets partout, beaucoup trop. Je fonctionne avec un carnet = un thème. J’en ai des tonnes. Mais que parfois du coup, je n’ose pas me lancer, je me dis que ça ne vaut pas le coup, que je n’irai pas au bout de l’idée, que je vais abandonner avant, ou que ça ne « mérite pas » (??) de figurer dans un carnet.

Parce que je me suis rendue compte que je procédais déjà plus ou moins comme ça ! Ce qui pourrait me permettre de faire une transition plus facile.

Parce que, si ça n’est pas le cas, je peux tout simplement améliorer la propre « méthode » que j’ai développée pour moi en version informatique ; optimiser mieux, faire plus et mieux, à partir des techniques découvertes dans le « bujo ».

Parce que je cherchais un outil qui soit également créatif. J’écris beaucoup, j’aime ne plus être que sur l’ordinateur, je suis amoureuse du papier, des encres, des stylos plumes, des crayons et du dessin. J’ai également des feuilles volantes pour représenter des humeurs, « griffonner », faire des pages de journal créatif, des schémas… Trouver l’idée d’un journal où je peux tout faire en même temps ? Je dis oui ! Ca vaut le coup de tester.

Mes objectifs

  • Pour être mieux organisée et réaliser mieux ce qui me tient à cœur.
  • Savoir mieux gérer le long terme et le court terme.
  • Pouvoir mieux switcher entre mes millions de projets professionnels et personnels.
  • Être plus régulière dans mes passions et autres.
  • Une forme de remise en ordre dans ma vie et de remise en forme.
  • Être plus créative.
  • Profiter d’une forme qui permet à la fois d’être linéaire et arborescente.
  • Permettre d’intégrer beaucoup le sens visuel (tableaux, schémas, dessins, etc).

Boîte à idées

Voici les exemples de choses que je voudrais réussir à organiser, optimiser, augmenter dans ma vie pour me faire du bien :

  • Objectifs de vie (les fameux « 10 life goals » pour savoir ce qui compte le plus pour nous et s’en rapprocher)
  • Peut-être même une version « la roue des valeurs », pour savoir qui l’on est, quelles sont nos fondations, et comment s’en rapprocher
  • Objectifs de l’année, les routines que je veux briser, celles que je voudrais créer
  • Les projets qui me tiennent à coeur et sur lesquels je voudrais travailler (mon site de cartes, mes blogs ; mes journaux d’écriture ; mes différents projets d’écriture, recueils, essais, etc ; des articles à publier ; du dessin à apprendre ; des mandalas à reprendre ; des collaborations sympas …. )
  • Une boîte à idée pour entretenir son corps
  • Les signes avant-coureurs du laisser aller (heures de sommeil, horaires, sauter les repas, etc) pour reconnaître les crises et se reprendre plus facilement
  • Des listes de livres à lire, films à voir, groupes à écouter
  • Une page pour retenir les compositions (et noms) de mes thés favoris
  • Challenge de lecture annuel ?
  • Des citations, des encouragements, des affirmations
  • Des pages de gratitude
  • Des bilans à la semaine, des bilans au mois, un bilan annuel
  • Des pisteurs d’habitudes et de pratiques (méditation, heures de coucher, écriture, lecture, exercice, pratique de tarot…) au mois et/ou à l’année
  • Cartes du mois et de la semaine
  • Calendrier des phases lunaires
  • Boîte à outils d’urgence pour les anxiétés (au moins 4 ou 5 pages)
  • Impact écologique, pister les habitudes, noter des conseils qu’on oublie souvent, se fixer des objectifs au mois, à l’année etc.
  • Des pages visuelles pour économiser tous les mois : des pages pour se fixer des budgets et attribuer les sommes
  • Trouver mon rythme de routine spirituelle, projets dévotionnels, prières, tirages de cartes, sortie nature, rituels, …. Tous les mois ? toutes les semaines ? tous les jours ?
  • etc!

Ça va se nourrir encore, je prends bien le temps d’y réfléchir, sans trop me presser, pour trouver ce qui ME convient, ce dont j’ai besoin, et que je vais donc naturellement vouloir voir, suivre, développer, et non ce pour quoi je devrais me forcer. Voici une vidéo, trop longue à mon goût, mais j’avais tellement d’idées dans la tête, et c’était un midi comme d’autre où j’ai le cerveau pas en place, perdue entre deux langues (puis à la fin j’ai eu un moment très flou pour conclure, mes vidéos sont vraiment brutes et brouillons ^^’).

J’ai rassemblé ici (cliquez) des liens ressources essentiels pour ceux qui veulent découvrir cette méthode.

Et voici la lonnnguuueeee vidéo (33 min environ), non préparée, ou j’ai discuté de tout ça et essayé de montrer certaines choses. Navrée pour la longueur, il y a tellement de choses à dire.

Publicités

Une réflexion sur “Création de mon premier « bullet journal »

  1. merci pour cette découverte du bullet journal. du coup j’en ai commencé un à ma « sauce ». sans en connaître le nom et de façon éparpillé, c’est quelque chose que je faisais déjà un peu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s