Persévérer, prendre le temps

Je me suis un peu acharnée pour passer plus de temps à écrire il y a quelques mois… mais il apparaît évident que c’était une bêtise. J’attendais que cela revienne mais ça n’est toujours pas le cas, et j’ai donc commencé à réfléchir sur mes cycles créatifs. L’écriture est probablement repartie, à mon grand dam. Je suis dans une nouvelle phase absolument non verbale en fait, écrire, m’est de plus en plus difficile, même pour des articles. Donc je crois que la question n’est plus de se donner pour habitude d’écrire 15 minutes tous les 2 jours… ça n’est pas le moment.

Par contre, je suis tombée sur deux excellents articles qui m’ont énormément marquée. Et le bilan est conjoint : il faut prendre le temps de se construire artistiquement / créativement parlant. Si j’observe que ma phase actuelle est plus visuelle, alors je dois foncer. Je ressors mon journal créatif « chemin de vie », je ressors mon journal créatif d’expressivité, je devrais en prendre un plus épais pour pouvoir tout mettre dedans (mes recherches persos, mes explorations techniques…)….

« 15 Reasons Why Artists Keep Visual Journals »

Ce qui me parle en bref :

  • développer un endroit particulier pour « oser », se lâcher, expérimenter
  • repérer des obsessions, des thèmes, des fils conducteurs
  • repérer des tendances créatives, pour développer des techniques, voir apparaître son style
  • noter toutes ses idées et stimuler sa créativité
  • avoir un objet-outil pour échanger avec d’autres créateurs, montrer son travail de recherche
  • y noter aussi les idées pour ne pas les perdre

« Abandoning the Preciousness », un article de Pui Mun Law !

  •  L’art / la création est difficile pour tout le monde, il faut travailler
  • penser en images ça s’entraîne
  • prendre le temps de le faire un peu tous les jours
  • travailler ne veut pas dire produire une oeuvre d’art, mais s’exercer
  • sortir du schéma : « quand je prends le temps de dessiner je dois avoir un résultat esthétique/parfait »
  • quand on a un projet particulier, le découper en « morceaux » (techniques) et les travailler séparément

Je vous invite vraiment à lire ses 2 témoignages.

Carte du moment, protéger le soi

J’aborde des travaux sur une divinité des plantes récemment, et cela correspond à tellement de choses personnelles, aux énergies du printemps, que j’ai retrouvé quelques jeux qui utilisent cette thématique. Si autrefois je n’y voyais aucun intérêt, aujourd’hui une nouvelle perspective s’ouvre. Je me lance, je reste, et les messages sont plutôt très juste, même si je ne sais pas le « pourquoi du comment » des choix de correspondances.

Cartes des élixirs floraux DEVA

Intégrité… j’ai reçu deux messages différents pour protéger mon « Moi ». Préserver mon éthique, ma valeur, ma créativité. Ne pas étouffer ma singularité, la chérir.

Cartes des élixirs floraux du Dr Bach

La présence au Soi, au Monde. Être là, être constant, être ancré, être impliqué. Le présent vs la présence. Un gros travail du moment.