5e cycle, 4e semaine

Bonsoir à tous et à toutes ! Voici enfin venu la nouvelle semaine du cycle des Chemins de Lumière ! (cliquez pour les infos détaillées)

Organisation, rappel : Je vous donne le  thème de la semaine, vous pouvez laisser “poser” tant que vous voulez. Dessinez même samedi au besoin, et ensuite postez dimanche. Vous êtes libres ! On se retrouve tous dimanche, pour échanger nos créations photographiées, ainsi qu’un petit texte d’accompagnement : comment avez-vous pris la notion ? pourquoi avez-vous choisi telle technique (collage, dessin, aquarelle etc) ? qu’est-ce que vous avez voulu représenter ?

  • ceux qui ont un blog postent leur lien en commentaire sur cet article, et je m’occupe de tout mettre en page. NB: Xael j’ai noté que tu postais sur DA, mais les gens commenteront sûrement ici.
  • si vous n’avez pas de blogs vous m’envoyez par email votre création et votre commentaire (valiel at laposte point net)

Voici le thème de la semaine à venir : Intégration.

Nota : Pour ceux qui auraient quelques difficultés.

Soyez-vous, soyez créatifs !

***************

J’espère que chacun pourra se reprendre un peu pour la fin de cycle car il y a beaucoup de retard dans les participations et plus beaucoup de commentaires… c’est presque fini accrochez-vous.

N’OUBLIEZ PAS QU’IL RESTE UNE SEMAINE ! 😉

La participation de Solaris : 

« C’est aussi, comme les autres, une inspiration soudaine. Je suis revenue aux sources, le premier dessin était fait à mine, celui-là aussi, avec quelques ajouts de sépia qui pourraient rappeler les couleurs des 2e et 3e dessins. Je regrette si ca vous fait penser à une fécondation, ca n’a rien de tel. Au tout début, c’était la petite boite noire à laquelle il faut penser au début d’une séance d’hypnose. C’est dans cette dernière qu’on met toutes nos pensées du moment, on ouvre la boite à nouveau à la fin seulement. Les flèches sont pour moi des buts, des destinations, des routes, surtout des idées. Elles retournent à la maison, dans ma tête, ce grand “bouillon” qui bouge sans cesse. Elles reviennent car après être passées par leurs origines, la contemplation et l’harmonie, elles ont trouvées leur destination. Les pièces étaient dispersées, maintenant le puzzle redevient complet 🙂 »

La participation d’Aline :

(cliquez)

La participation de Valiel : 

« Je n’ai pas grand chose à dire sur ce dessin, et je pense qu’il parlera de lui même. On peut prendre cette représentation un peu dans tous les sens, car il a une symbolique évidente je crois. Pour moi c’était la fin du voyage, et c’était clair depuis le premier jour de ce thème… mais je me suis retrouvée mal pour plusieurs raisons, et à chaque fois que je regardais mon bloc j’avais un blocage intérieur. Je ne pouvais pas dessiner. Pourquoi, puisque j’avais le dessin bien en tête ? Je crois qu’il a fallu que je passe d’abord mon étape intérieure justement… l’intégration est sortie quand je l’ai vécue, et donc en décalé. Les visions se ressemblent, celle-ci fait encore état d’une grande voie lactée ou cosmique, plutôt sombre et sans étoiles. Je suis sur terre, au bord du monde, et je contemple à la fois l’horizon et quelque chose qui arrive devant moi. Je suis trop maladroite pour dessiner ce que j’avais vu… mais ça ressemblait à la fois à un feu follet, une légère spirale, et à une aurore boréale… mais avec du feu. Devant moi ce dresse cette grande boule / mur de feu, et il tourne, tourne, pour finalement entrer dans mon coeur, à cet endroit charnière. Mon intégration à moi c’était l’intégration du feu. »

La participation d’Eulita :

(cliquez)

La participation de Xael :

(cliquez)

Publicités

12 réflexions sur “5e cycle, 4e semaine

  1. – Solaris: en voyant ton dessin, j’ai tout de suite vu le coffre comme étant notre corps physique avec les « flèches » qui représentent nos pensées et nos émotions qui rentrent en nous. ça fait un peu boîte de Pandore xD.
    – Xael: Joli poème! Tu as été la seule d’entre nous à avoir opter pour la littérature dans ce cycle, ça change un peu ^^. J’aime bien le « intègre-action ».
    – Eulita: j’aime beaucoup! Le cercle me fait penser à l’infinité et les 4 couleurs pourraient symboliser les 4 éléments et les 4 saisons, une sorte d’intégration pour chaque saison.

    Pfiouw, mission enfin accomplie!

  2. Solaris tu le comprendras vite, j’ai adoré ton dessin notamment parce que j’ai eu le même mouvement 😉 J’ai aimé la simplicité du trait, mais malgré tout ce soin. Alors c’est peut-être moi, mais je l’ai trouvé appliqué ce dessin. La petite spirale, les flèches… Quant à ton texte, ce que ça représente pour toi doit être très important non ? C’est intense de vivre un tel « retour à la maison » de tout ce qui compte et qui s’était éparpillé…

  3. Aline : Tu as vu exactement ce que je voulais exprimer 😀 Pour ton dessin, tu n’as pas commenté, je me permets de dire que l’intégration ne semble pas être complète, comme si tu cherchais encore des éléments dans cette forêt sombre, comme si ce chemin de lumière était le début de ton aventure/ou te rapproche de la finalité.

    Valiel : C’est drôle, on a toutes les deux fait des flèches vers « nous ». C’est vrai qu’il est appliqué, dans le sens où au départ il était raté, mais j’arrivais pas à refaire la boite en mieux (deux essais manqué), alors j’ai juste repassé et effacé des traits jusqu’à obtenir ce que j’avais « vu ». Oui, ca fait surtout du bien ce retour à la maison! Avec la tornade qui est passée dernièrement et qui a tout détruit, tout, tout. Ca fait du bien oui 🙂

    Toi sur ta montagne tu as l’air d’être au sommet de quelque chose, être à la hauteur de la situation pour accueillir tout ca. Comme si tu étais prête en fait. Le moment est bien choisi pour l’intégration 😛

    Eulita : très joli, ca fait du bien à regarder. Je vais dire comme Aline, ca me fait penser aussi aux 4 éléments, à la roue de la vie, aux cycles, comme si tout avait décidé de s’emboiter. Pour moi la roue semble en mouvement, j’ai l’impression qu’elle tourne et avance. Le personnage va vers le côté ensoleillé, elle avance vers l’avenir, avec son bagage harmonieux derrière elle.

    Xael : je trouve ca super que tu fasses une oeuvre différente de l’art visuel classique. Ca me donne plus de difficulté à décrire mon ressenti, mais je tente quand même. J’ai l’impression de voir une harmonie aussi, l’intégration des 7 chakras (oui je sais il n’y a que 6 couleurs), un être complet. Qui est entouré, protégé par la terre et sa force, douce mais solide. Et les pierres autour me font penser à des gardiens ou des « énergies » que cette terre possède. Donc, l’intégration du soi intérieur, de l’équilibre de soi/l’harmonie, ainsi qu’un accord avec l’extérieur. Voilà

  4. Tout d’abord, en réponse aux commentaires qui m’ont été faits :
    @ Aline : merci à toi, je voulais changer à chaque semaine (1 peinture+calligraphie, 2 craies grasses+retouche digitale, 3 loisir créatif+photo, 4 loisir créatif+poème… je voulais partir sur un tricot ou une pyrogravure mais je sentais que l’aspect lâcher-prise risquait de ne pas être au rendez-vous). Et la poésie est un bon moyen d’aborder des rivages inconnus ^^
    Par contre, tu peux enlever un « e » à seule parce que c’est Xael et non non Xaelle 😀 (qu’avant on me prenne pour une fille parce que j’avais comme pseudo « Plume flamboyante » ok mais là 😛 mais ne t’en fais pas, il n’y a pas de soucis, je râle pour la forme).

    @Solaris : Merci pour ton appréciation. Tu as très bien ressenti ce que je voulais faire passer ^^ Il y avait bien l’idée des chakras (et bien 7 couleurs différentes même si avec la photo, on a du mal à différencier les dernières) et l’idée de garder pour amener en soi 🙂

    Ensuite, sur les autres créations :

    Solaris : dans une version moins colorée, j’ai eu une impression similaire à ma créa. L’absorption de mille et une énergie, peut-être même une surcharge qui demande un temps pour soi, pour intégrer toutes ces choses et pouvoir réellement en profiter.

    Aline : Là, ce que j’ai ressenti s’approchait justement du besoin de retraite, d’explorer les potentiels en soi et de prendre le temps de bien les connaître, se connaître. Apprivoiser son ombre.

    Valiel : ici, c’est clairement un afflux d’énergies que je vois. Dans un monde vaste et étriqué à la fois, le personnage est entouré d’énergies qui viennent en lui et en repartent dans un cycle continu. J’ai un peu aussi une impression de saturation contrebalancée par l’idée que ces forces ignées vont permettre à cette personne d’évoluer dans ce monde étrange.

    Eulita : j’y vois la simplicité efficace des cycles de la nature qui nous permet d’intégrer et qui intègre elle-même toute chose à son (notre) rythme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s