4e Cycle, duo, semaine 1

(30 mars 2012)

Bonjour à tous !

Après discussion avec certains, je songe à relancer un « cycle duo » des chemins de Lumière. Le principe consiste en un cycle simple de deux thèmes « jumeaux » (ex: ombre/lumière), donc deux semaines, pas de pression, pas de bilan. Seriez-vous intéressés ? Des motivés pour commencer dès lundi ?

*************

Ok c’est parti ! Voici les inscrits :

  • Shinny Naedune
  • Aranna
  • Aurélie
  • Niniane
  • Lucy Dreams
  • Sybou

Voici le thème de la semaine : « jachère« .

Nota : si vous avez du mal avec ce mot, pensez que le cycle duo fonctionne par paires opposées. Donc après jachère, qu’y aura-t-il ?

*************
(Mise à jour)

Cette fois-ci il semble que je sois la première. ^^ Voici ma participation :


(cliquez sur l’image « afficher » car la largeur du blog coupe la photo)

Une expérimentation totale ! Ca n’était absolument pas prévu… Au départ je pensais faire un dessin, une peinture, quelque chose aux pastels, au choix. Mais même si j’ai vu la notion comme étant un espace en repli, une sorte de vide pour créer/préserver la fertilité, je n’avais pas d’images qui me venaient. Je suis restée patiente, j’ai attendu. Et puis jeudi, lors de ma séance de calligraphie, pour me remettre en selle, je cherchais des mots ou des citations à écrire. Et puis tout d’un coup j’y pense « jachère tiens! » Alors je trace. La position du mot sur la feuille était légèrement décentrée vers le haut. Ca appelait à être équilibrée, et j’étais en train de créer des compositions… et là je me suis lâchée, j’ai tracé. Et voilà ce que ça donne. Je ne voyais pas quoi rajouter de plus, c’était ainsi et pas autrement.

L’aspect est peut-être abstrait, mais prenez le temps de bien regarder pour vous et de réfléchir à ce à quoi ça peut correspondre. Pour moi c’est naturellement une représentation de la jachère, même si elle est si épurée que ça peut faire penser à l’abstrait. Les lignes sont « sous » le mot : la jachère est un principe sous-jacent, ce qui se passe dans la terre. Les ondulations horizontales sont donc la terre pour moi, et alors j’ai vu la branche du « j » descendre… et cela m’a inspiré la suite. Quelque chose qui pénètre dans la terre, ou alors un sillon d’où peut sortir quelque chose. Et j’ai pensé aux graines, ou à tout ce qui peut se trouver dans le sol et qui a besoin de repos pour sortir. D’où les petits ronds, comme des vides, ou alors une délimitation de plein, et cette remontée. Cette poussée.

J’ai hâte de voir vos dessins !

La participation de Sofiah

(cliquez sur l’image)

La participation d’Aurélie

(cliquez sur l’image)

La participation de Sybou

(cliquez sur l’image)

La participation d’Aranna

Un petit mot sur ce dessin ?

La participation de Shinny

« J’ai donc fais quelque chose aux pastels secs , ce qui est en noir est au fusain.L’image de l’embryon revenait à chaque fois dans mon esprit quand je pensais à ce que je pourrais faire. Ca n’est pas original^^, mais ça s’imposait.Je n’y avais absolument pas réfléchis, j’avais déjà mon idée.

Le repos dans un environ clos, matriciel , où l’on se constitue pour pouvoir affronter l’aventure qui nous attends.Je ne pensais même pas inclure des couleurs au départ, mais j’ai eu des couleurs plutôt douces et froides, donc le vert et le bleu.Une énergie douce.Les deux traits noirs restent ouverts, car après le repos, bah vient le boulot :p .Enfin la jachère est quand même une période de repos active.Les choses se font à leur rytme, mais il se passe plus de choses que l’on pourrait penser.Sinon je trouvais que tout en noir, ça n’était pas assez nuancé et ça ne faisait pas resortir l’élément principal.J’ai voulu quelque chose de simple et clair.En regardant mon dessin, j’étais assez surprise, car je ressens bien un côté « en attente de ».A mon avis, l’idée passe plutôt bien, j’espère :p . »

La participation d’Avelliana :

Cliquez ici

La participation de Niniane :

« L’image qui m’est venue à l’esprit quand j’ai lu ce premier thème, c’est celle d’un champs fleuri, et j’ai extrapolé le thème suivant, qui pour moi aurait été culture, et j’ai donc vu 2 dessins fait de la sorte : les mêmes couleurs, en quantités égales éparpillées au hazard dans le premier dessin, et rangées de façon plus homogène pour le second…
Du coup, quand le deuxième thème est arrivé, j’étais toute chamboulée… ça ne collait plus tellement 😦

J’ai donc fait un dessin plus figuratif que celui que j’avais en tête pour la jachère, et comme cette idée de mettre les mêmes choses de façon plus ordonnée ne voulait pas me quitter, j’ai donc suivi mon inspiration… Il y a certes plus de fleurs dans le second dessin (c’était pour mieux coller au thème…) que dans le premier, malgré ce que je voulais faire passer.
Puis, pour rassembler un peu ces 2 thèmes et pour leur donner plus de cohérence, j’ai décidé de prendre aussi une motte d’argile et une brindille d’olivier pour mieux montrer ce qui me tenait à coeur. Sur le premier dessin est donc posée la motte brute avec la brindille plantée dedans, et pour le second une fleur a éclos de cette masse informe.
J’ai toujours adoré les jachères, et voir cette nature sauvage reprendre le pas sur l’espace cultivé m’a toujours fascinée. Pour moi la jachère est pleine de promesses en même temps que pas très différente de la culture telle que je la conçois : un jardin plutôt sauvage où pousse tout ce dont on a besoin, légumes, fruits, herbes et aromates, simples pour se soigner par forcément aligné en belles plates bandes, mais, à la différence du milieu naturel, ces plantes sont groupées entres elles pour être plus faciles à entretenir et à récolter.

Tout est déjà là, il suffit de s’en occuper, et ce quel que soit le sens qu’on donne à jachère (au sens propre et au figuré : la jachère de l’esprit…).

Pardonnez la piètre qualité des photos, il va falloir que je change d’appareil photo… »

Publicités

25 réflexions sur “4e Cycle, duo, semaine 1

  1. Si j’ai bien compris, on ne rend sa copie que dans 15 jours? Dans ce cas, je suis partante aussi, avant çà aurait été beaucoup plus difficile… Alors, c’est parti !

    • Bonsoir Ave’ 🙂 Non en fait, il y a deux dessins complémentaires à faire, mais les dates ne changent pas. Le premier à terminer pour Dimanche, et le second celui d’après. Mais si tes possibilités ne le permettent pas, fais à ton rythme. 🙂

    • Héhé, ne pas se prendre la tête 😉 Apprendre à juste faire quelque chose, c’est aussi un défi de dessiner sur quelque chose qui ne nous parle pas, ou qui est « réduit » en signication. Jouons avec tout ce qui peut l’être : les perspectives, les médiums….

  2. Pingback: La Jachère « M y C r e a t i v e B o u d o i r

  3. Plein d’espace, et comme des graines sous terre qui ne demandent qu’à germer. Le mot est au dessus. Là ou l’on intellectualise. Mais c’est dessous que se prépare le mouvement. D’ailleurs, est-ce vraiment une limite entre ce dessous et cet en-dessous ? Elle n’est pas aussi nette.

    Sinon, j’ai posté ma participation, ici : http://aboudoir.wordpress.com/?p=1155

  4. @ Valiel : Quelle idée ! je ne me prends pas la tête. Le livre avec lequel tu travailles te fais sûrement tenir de tels mots. 😉

    Ta proposition, je suis en arrêt. C’est net, sans appel. Ne pas avoir cherché à faire un noir uni, le laisser s’étirer change des calligraphies habituelles. Tu as utilisé un calame ou un pinceau ? Ce qui me plaît le plus c’est de ne pas arriver à déterminer son « origine » : le caractère est occidental, certains traits orientaux, d’autres asiatiques, c’est du melting pot mais sans le vouloir, en toute innocence. Les greniers du monde nous réservent bien des surprises : on voit des végétations disparues réapparaître parce que la graine enfouie a germée après plusieurs siècles en sommeil. C’est peut-être hors sujet, mais ça me renvoie à une renaissance anonyme, venue sous le trait, des 4 coins du monde.
    J’ai hâte de voir ce que tu feras la semaine prochaine. 🙂

    Voilà pour ma pomme : http://sylph-lametamorphose.over-blog.com/article-chemin-de-lumiere-jachere-103056627.html

    • Je suis encore trop sous le choc de ton commentaire pour pouvoir répondre… tu as l’air de dire que tout ceci est sorti sans y penser, et dans un sens c’est vrai. Sauf que c’est toute mon histoire qui se joue, et tu lis comme dans un livre ouvert ! Or justement, pour être histoire elle a dû être travaillée et apprise… c’est un si beau message que tu m’envoies là, comme une confirmation de réussite… tout se met en place, je suis sur les fesses. Il faudra que je t’écrive, mais j’aurais peut-être trop de pudeur pour le faire en public.

  5. Valiel, je suis très contente de voir enfin une de tes calligraphies, c’est très fin, léger comme les pas d’une danseuse se laissant portée. Le J est le prolongement du I (yod en hébreu, le point et la barre rappelant un retour à la verticalité et à la source), c’est le « mode El » (l’entrée de la reconnexion dans la matière d’une certaine façon) qui ici prend fait le lien avec la terre puisque, comme tu le dis, il y prend racine. C’est très joli aussi ces graines qui semblent en attente aussi, qui ont commencé à germer et qui attendent de trouver le courage pour finir de sortir du sol, peut-être aussi de sortir de la maîtrise que « jachère » installe aussi. Quoiqu’il en soit, c’est une belle création, originale et sautillante!

  6. @ Valiel : Tu mets le doigt sur quelque chose : quelle est la frontière entre ce que l’on perçoit de la personne et ce que l’on peut se permettre de dire ? En temps normal, je reste en retrait. Dès qu’il y a création, j’ai moins de tact.

    @ Aranna : Difficile sans indice. Alors, 3 courants de pensées, 3 couleurs, ensemble sous la porte de l’occident, tournés vers le lever du soleil. Un nouveau monde en visière. Un présage.
    Je vois aussi un miroir qui réfléchit des spectres de lumière. Je ne sais pas de quelle façon développer mais j’y reviendrai. J’aime la différence de texture sur chaque couleur, comme sur les photos prises par infrarouges.

  7. @Aurélie : En fait, pour le moment je n’ai pas mis d’explication ; c’est quelque chose que j’ai vu en rêve et simplifié parce que les trois couleurs étaient en fait trois femmes. J’attends de voir si d’autres « réponses » viennent en rêve pour l’éclosion pour expliquer et éventuellement comprendre moi-même plus de trucs. Je sais pas trop pourquoi j’ai fait ce dessin là en particulier, il « collait » avec le thème. Le lendemain j’ai fait un autre rêve ; soit ca sera celui là, soit un rêve à venir si rien ne se manifeste. =)

  8. D’ailleurs, au moment où j’ai écris ce commentaire, je me suis souvenue de mon rêve de cette nuit avec des lettres de l’alphabet hébraïque (entre autre Beth)… Bon encore un peu et le dessin de l’éclosion va pas tarder XD Merci Aurélie, si je ne t’avais pas répondu, je ne m’en serais pas souvenu =)

  9. C’est génial. J’ai fait un tour voir « Beth » sur wiki et ce qui m’a frappé c’est, parmi les différents sens, il y a « au commencement… » et « maison ». Au début, je voyais les Saintes-Maries de la mer. Mais le deuxième sens m’amène au gland qui contient le chêne. Une piste peut-être plus juste. Cette porte contiendrait les 3 âges de la femme : la fille, la femme, la vieille. Sur le pan de la porte, alignées sur le même plan astral en-dehors du temps, les 3 spectres d’une même image : celle de la femme qui va naître une fois la porte franchie.

    @ Shinny : Oh un embryon ! Il est trop mignon. Ce qui me plaît c’est que même dans son cocon, le cordon le relie à l’extérieur, il n’est pas déconnecté, il est dans le monde et le monde est en lui. On voit clairement que la paroie interrompue par endroits est intentionnelle. Ce bleu en mouvement autour et l’embryon immobile à l’intérieur sont aussi des contrastes que tu as su faire transparaître en plus des couleurs. Dans sa forme, cet être est très proche du signe ∞.

  10. Aranna: ooh, le feu, la terre et l’eau qui mène à l’air-solaire-et-éclatant! Ta peinture est très fraiche et pleine de peps, efficace et sans en faire des tonnes. Ces trois traits qui montent vers ce jaune énergique, cela me fait penser à des plantes aspirant au soleil et à sa lumière irradiante. Ce qui est très fort aussi, c’est cet écho au Beth dans ton dessin, Beth est le corps, la maison, le temple et tu mets comme une porte, comme un rappel à ton intériorité peut-être. Le jaune devient alors le feu du foyer, une énergie et une protection à lafois, nécessaire pour l’éclosion du meilleur de soi, comme un soleil appelant le soleil. D’ailleurs, le B est la lettre de la mise en forme, le A étant le potentiel créateur et le C la circulation (les lettres fonctionnent par triangles). Tout cela est plein de possibilités, voilà celles que ton dessin m’inspire.

    Shinny: L’embryon et tout son potentiel 🙂 Aurélie dit « Ce qui me plaît c’est que même dans son cocon, le cordon le relie à l’extérieur, il n’est pas déconnecté, il est dans le monde et le monde est en lui. », je ne vois pas quoi ajouter. Puis ce rond matrice, enveloppant sans être enfermant, cela me parle beaucoup, voilà un embryon porté et porteur à la fois et ton dessin traduit très bien ce repos actif dont tu parles. La douceur, la lenteur et l’action de la jachère sont très bien traduits dans ton dessin je trouve.

  11. j’aime beaucoup vos visions de la jachère… vous avez toutes été beaucoup plus originales que moi!!! 🙂
    @Valiel : j’adore ta calligraphie, c’est simple, pur et plein de promesses
    @Sofiah : tu as dessiné ce que j’avais en tête au départ… c’est incroyable!!!
    @Sylph : j’aime beaucoup ton dessin (que je trouve assez impressionnant), mais je n’ai pas du tout la même vision de la jachère : je ne vois pas le champ vide avec des graines en attente, mais l’explosion de la nature sauvage sur un espace autrefois cultivé…
    @Sybou : j’adore ton dessin!!! et quelle image in action!!! super!! féerique, j’ai toujours rêvé voir sortir les images de la page d’un livre!! Merci 🙂
    @Arana: ton dessin est très lumineux et plein de douceur, j’ai hâte de découvrir la suite…
    @Shiny : encore la vision d’attente pour la jachère… c’est drôle que ce mot ne m’ait pas évoqué la décantation et la gestation des choses… bien entendu ton embryon plein d’avenir…
    je file voir les oeuvres de la 2ème semaine (s’il y en a déjà…)

    )O(

  12. Je viens enfin mettre mon grain de sel sur les différents dessins, je lis les commentaires après pour avoir l’esprit « neuf et sans préjugés » :

    Celui de Valiel: J’appécie la pureté et la simplicité.Tu as résumé en peu de choses tout le concept , j’aime la langage du parfum , alors tu en as extrait une belle
    essence ^^.

    Sofiah:Je crois que c’est celui qui a le plus attiré mon oeil, moi qui adore les feux d’artifices et les couleurs, je ne suis pas décue du voyage.C’est marrant que tu ai eu cette vision suite à ce mot, mais après tout le repos est aussi une fête hein 😉 .Je trouve les teintes agréables, surtout le bleu et le rose.A souligner car d’habitude, ce sont les deux couleurs qui me parlent le moins.

    Aurélie: Alors celui-ci est sacrément bien foutu dans la composition du concept.Au départ, ce visage laisse une impression un peu étrange.Puis on essaye de décortiquer.Les choses qui poussent dans l’esprit amène à la parole.C’est peut-être moi, mais j’avoue que j’ai du mal à le recouper avec l’esprit jachère .Ah si en fait laisser pousser les choses, pour pouvoir après l’exprimer , le partager.Encore des jolies couleurs.C’est vraiment vivant.

    Sybou:J’aime la poésie de ton image , le côté travaillé sans trop en faire.C’est une belle invitation au lâcher-prise je trouve 😉

    Aranna:.C’est celui qui m’intrigue le plus positivement.Là on a vraiment la sensation de passer à tout autre chose, une issue d’ailleurs plutôt chaleureuse.Dès que je l’ai vu j’ai eu comme un sentiment d’espoir.Si il y’avait un titre à donner, ce serait celui-ci.Par contre, ces trois personnages ou sentiments, ça me fait réfléchir.3 bonnes raisons de faire le grand saut?

  13. Aranna : ton dessin est une invitation, à passer d’un état de repli, de jachère, à un état lumineux, on a l’impression de partir d’une page blanche, neutre, vers un monde inconnu mais coloré et pleins de promesses…

    Valiel : ah, comme je me reconnais dans ton dessin ! même si il ne lui ressemble pas dans les traits, il me fait penser à la première représentation qui m’est venue quand tu as donné le thème, que j’aurais peut être fait si j’en avais eu le temps : tout sonne juste, la terre ondulante, le sous sol, les sillons d’où sortent les graines, tout me parle. Et puis ce trait , comme je t’envie de maîtriser la calligraphie, c’est vraiment un art qui fait « parler » le trait…

    Shinny : j’adhère complètement à ta vision de repos « actif », tout fourmille dans un calme apparent… Et l’idée de l’embryon, je la trouve très originale, je n’y aurais pas pensé, et pourtant, si vraie !
    J’aime beaucoup le clair/obscur qui se dégage, la différence entre la lumière douce et diffuse de la matrice, et l’ombre énergique, mais un peu inquiétante de « l’après ».. dans un rendu très doux.

    Ninianne : c’est drôle, j’ai eu la même impression que toi : je voyais un dessin en deux parties, le bas un sous sol endormi, et le haut, une partie pleine de vie et de couleurs, une vie sauvage qui reprend ses droits. Ton dessin resplendit de vie, comme on peut l’imaginer à la renaissance. Et le petit plus, cette fleur en argile, qui est très réussie !

  14. Je reviens ici pour répondre également aux commentaires suite à mon dessin:

    Oui tout à fait, c’est bien ce repos actif que j’ai voulu retranscrire .Le lien au reste du monde, sans être totalement barricadé.Plutôt doucement à l’affus, et attendant la suite , le bon moment.

    Avelliana , c’est marrant que tu trouves l’idée originale.Dans mon idée, c’était peut-être tellement évident de le retranscrire par ce symbole, que ça ne m’a pas paru original.Mais j’apprends petit à petit que chacun à ses codes, et quelque chose qui l’est pour quelqu’un, ne l’est pas pour tous de toutes façons 😉 .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s