L’univers échappe au maître… ou l’inverse ?

Je suis bien jeune pour avoir connu vraiment cet artiste et ses créations, pour en avoir profité comme d’autres, pour avoir pesé par expérience sa place si atypique. Néanmoins, à la maison j’avais de parents amateurs de culture et donc de BD, avec des tomes bien plus compliqués que les univers de jeunesse (Le Lama Blanc, Black et Mortimer, etc). J’ai ainsi pu faire connaissance avec l’univers de Moebius… cette SF, parallèle pour moi de « Valérian et Laureline ». C’est inexplicable ce que je ressens. Un art du dessin très spécial, des paysages souvent très dénudés, avec peu de détails.. et pourtant des couleurs et des textures fantastiques. C’est quelque chose de très à part, très aérien. Complètement planant, et surtout étrange. Ce qui me fascine le plus. Comment rendre étrange un dessin, un tracé, un univers ? En fait quelque chose hors des clichés, quelque chose d’unifié, qui se tient ? Cela me parle des grands explorateurs… d’une façon très similaire à ce qu’a pu m’évoquer Miyazaki par moments (surtout avec Nausicaä). Pour moi ce sont des sortes de contes pour adulte, ou pas vraiment des contes… mais des histoires au sens « ancien », toute l’oralité, toute la symbolique. Quelque chose d’un autre temps et d’un autre monde. Une poésie complètement moderne. Le summun d’un art.

Alors même si je ne lai pas connu comme d’autre, pas aussi bien, pas autant, je suis touchée par ce génie qui disparaît… va-t-il rejoindre le monde qu’il a créé ? C’est l’univers qui devient libre du maître…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s