3e cycle, 4e semaine

Bonsoir à tous et à toutes ! Voici enfin venu le nouveau cycles des Chemins de Lumière ! (cliquez pour les infos détaillées)

Pour les retardataires, il faut vous inscrire par commentaire ici, et vous fixer des petits objectifs.

Organisation, rappel : Ce soir je vous donne le thème de la semaine, vous pouvez laisser “poser” et ne dessiner que samedi, puis poster dimanche, ou bien faire dès que l’idée vient… vous êtes libres ! On se retrouve tous dimanche, pour échanger nos créations photographiées, ainsi qu’un petit texte d’accompagnement : comment avez-vous pris la notion ? pourquoi avez-vous choisi telle technique (collage, dessin, aquarelle etc) ? qu’est-ce que vous avez voulu représenter ?

  • ceux qui ont un blog postent leur lien en commentaire sur cet article, et je m’occupe de tout mettre en page
  • si vous n’avez pas de blogs vous m’envoyez par email votre création et votre commentaire (valiel at laposte point net)

Voici le thème de la semaine à venir : “Enracinement“.

Soyez-vous, soyez créatifs !

Ps : si vous souhaitez vous affranchir du dessin et de la peinture, je rappelle qu’il s’agit de “créations”, donc allez-y pour le collage, les sculptures, le scrapbook…

——————————————

Participation d’Althéa

(cliquez sur l’image)

Participation de Lune

(cliquez sur l’image)

Participation de Lucy Dreams

(cliquez sur l’image)

Participation de Chloé

« J’ai beaucoup aimé ce thème « l’enracinement » ,c’est une posture que je pratique beaucoup via mon livre de bord du moment , « l’attente sacrée » de Martine Texier. Et puis je suis une Amoureuse de la Forêt , « entrer en contact avec un Arbre » ne faire qu’un …s’enraciner…. J’ai pris le thème au mot et l’ai illustrer avec d’anciennes photos et écorces glanées lors d’une balade qui sens bon le Printemps qui approche 🙂 »

Participation de Niniane

« J’avais depuis quelques temps, envie de faire des entrelacs, aussi, quand j’ai lu le thème de la semaine, j’ai tout de suite su quel genre de dessin allait prendre place sur ma feuille…

J’ai donc attrapé un critérium, et j’ai commencé à faire le bas du tronc d’un arbre, et les racines qui en descendent.
Au centre des racines, une place s’est dégagée, que j’ai décidé de laisser libre dans un premier temps.
Puis, après m’être rendue compte que j’avais étalé du crayon un peu partout ;), j’ai pesté en me disant : mais pourquoi tu ne l’as pas fait directement à l’encre, patate!! (c’est moi la patate et pas une encre maison… 😉 ), j’ai donc péniblement essayer de repasser sur le crayon avec un feutre, mais… pas facile!!
Je me suis donc mise à penser au trou central : et une jolie nymphe est apparue, enceinte, et attendant le printemps… le vert s’est imposé de lui même : c’est le seul tube que j’ai sorti, c’est la seule couleur qui pouvait rendre ce noir vivant. Une spirale s’enroule sous le corps de la nymphe pour la relier encore plus à la Terre, tandis que de ses cheveux, déjà se déroulent les prochaines pousses…
J’ai ensuite pris un crayon noir, et j’ai repassé (une fois de plus) les entrelacs… ouf, j’avais enfin une photo presque correcte… 🙂 »

Participation de Narduin

« Le dessin de cette semaine est tombé tout seul, hop, tout simple. Fait au crayon aquarellable. Deux petites précisions sur le dessin parce que mes grandes capacités artistiques (lol) ne permettent pas d’en avoir la certitude : elle a la tête complètement en arrière, le visage vers le ciel, donc on ne voit que le dessous de son menton, et au niveau du pubis, non ce n’est pas une feuille de vigne mais ses poils pubiens 😀 (Je m’abstiens de toute allusion ou blague graveleuse ^^) »

Participation d’Avelliana

(cliquez sur l’image)

Participation de Valiel

Je poste deux photos pour le problème de couleurs : le marron est plus proche sur la première, mais les autres couleurs des « boules » sur la deuxième.

Voilà mon enracinement ! Quelle galère ces semaines… j’ai eu mon idée dès le lundi, mais impossible de prendre le temps pour la réaliser. Je ne sais pas si pour c’est abstrait ou concret. En théorie c’était censé être du figuratif, dans ma tête c’était une image en mouvement, mais je ne savais pas trop faire… et j’ai décidé de me lâcher et de suivre les couleurs et les formes.

Pour l’idée tout de même, voici ce que c’était censé être : une spirale de lumière, les chakras, tourbillonnant vers le bas au centre de la terre, au centre des racines d’un arbre. Les 4 « triangles » sont des racines qui sont censées « spiraler » vers le centre de la terre, le rouge, pour puiser sa force. La ronde des chakras commence en haut, et redescend dans l’ordre en tourbillonnant jusqu’à ce que le chakra rouge soit lui-même absorbé par le chakra racine ultime : le centre de le terre.

Un peu déçue que ça ne soit pas bien visible, et pas comme dans ma tête, mais bon, c’était sympa à faire, et le résultat est… intéressant.

Participation de Sybou

(cliquez sur l’image)

Publicités

22 réflexions sur “3e cycle, 4e semaine

  1. Althéa ; C’est résonnant ta façon de voir l’enracinement , les racines/ancêtres, je m’y retrouve…
    Très jolie création également, très naturel ^^

    Lucy ; Wouah c’est d’une force ton dessin, on sens la personne droite « ancrée », « enracinée » en fait 😉

    …je poursuis plus tard…

  2. Althéa je commente ici, car sur ton blog avec le nouveau design ça bug : la fenêtre pour taper le code n’a pas de barre pour scroller, et donc on ne peut pas entrer le code…. J’ai donc écrit :

    « Quelle réflexion originale et poussée sur la notion ! C’est énorme que tu sois allée si loin, pour te trouver toi.

    Je pense que je vais noter la partie centrale de ton article pour y revenir plus tard… car finalement ça rejoint un peu mes réflexions du moment. Si si XD Pas forcément par rapport aux ancêtres, mais par rapport au fait que m’enraciner… l’idée comme ça dans l’abstrait ne marche pas, je suppose qu’il me fallait alors réfléchir sur le « quoi », dans quoi m’enraciner ? Et effectivement je crois que ça serait dans mon éthique, mes principes… savoir quels sont mes fondements, et les solididier pour ensuite pouvoir aller de l’avant.

    J’ai adoré te lire, sur tes ancêtres, sur l’ensemble donc, et j’ai adoré le rapport différent à la notion, dans l’acte de créer je veux dire. Je trouve ça très fort que pour t’ancrer il ait fallu utiliser plus clairement tes mains, créer avec des mains et de la matière, et pas un intermédiaire (crayons et autres).

    Merci pour ce superbe partage. »

    *************

    Chloé j’ai adoré ta création ! Je suis ravie que vous arriviez à vous affranchir des idées « courantes » de dessin et peintures, ça donne encore plus de richesse à nos échanges, et cela possède vraiment une autre dimension de mise en oeuvre. J’ai adoré que tu utilises des vraies écorces dans ta création, le rapport très matériel… ça m’a tellement donné envie de toucher, de passer ma main sur un tronc. Quant à tes photos, elles sont simples mais très parlantes ! Tu les a placées dans un ordre profondément dynamique : à la fois en termes de couleur, et de perspective : du haut les branches, vers le bas ; ainsi que le ciel et l’arbre, toi, toi et l’arbre. C’est très parlant je trouve… plein de paix et de connexion.

    *************

    Niniane, comme il est fort ton dessin ! J’ai été très étonnée par le contact noir presque « agressif » des racines à pointes, et la douceur au centre… mais finalement c’est un peu comme les chateau de la belle au bois, c’est des épines pour protéger la beauté à l’intérieur… 😉 Tu as peut-être eu du mal à les faire, mais elles sont très vives et vivantes je trouve. C’est très fort comme dessin.

    *************

    Narduin : comme ton dessin est fort aussi ! Wow, je ne sais pas quoi dire… j’ai ressenti une énorme libération dans la posture, avec ton explication ça passe encore mieux. Je ressens une grande paix : un abandon et lâcher prise complet…

  3. Chloé ! J’adore. C’est marrant, j’ai pensé à tes photos cette semaine 😉 C’est beau et poétique.

    Niniane, ton travail me fait penser aux calligraphies arabes. On dirait que les racines noires s’enchevêtrent pour protéger la « vie intérieure » ? 🙂

    Narduin, les cheveux de ton personnage me font penser à des racines libres, pleines de potentielles. L’ensemble de ton dessin semble en « attente » d’un évènement imminent.

  4. ah, voilà ma participation sur l’enracinement, j’ai été prise de cours hier, au moment de prendre en photo mon dessin : plus de batteries ! lol
    http://jardiniere-d-eveil.over-blog.com/article-enracinement-racines-terrestres-racines-celestes-100216086.html

    – LucyDreams : humaine et arbre, bien plantée. L’enracinement s’impoe comme une évidence dan ton dessin, quelle force !

    – Chloé : j’aime la façon dont tu as traité le sujet : photo et morceau de Nature, quelle bonne idée 🙂 l’enracinement… je me souviens combien c’est une espérience encore plus particulière lorsqu’on est enceinte. j’ai beaucoup le ouvrage de Martine Texier, j’aurai aimé trouver un cours près de chez moi lorsque j’étais enceinte 🙂 le printemps qui approche comme une promesse de renaissance, et toi qui pose : ton ombre forme un arbre, à mes yeux, avec un enracinement fort.

    – Niniane : ah mais oui, ton texte et ton dessin m’ont fait faire tilt : l’enracinement à cette époque-ci de l’année, c’est en effet la sève qui frétille, commence à recirculer plus vivement, à l’approche de la naissance du printemps… du noir au vert 🙂 ton dessin fait un peu un microcosme dans un macrocosme, comme le poupées gigognes : un être dans un être dans un être, qui n’attendent que de naître en plein jour, ou semer des graines

    – Narduin : j’ai rit en lisant, le rire c’est enracinant aussi, non ? 😉 ton dessin me fait l’effet d’une offrande sacrée, d’une évidence, à la fois profonde et légère. Connexion terre-ciel.

  5. @Chloé : j’adore ta composition : le pied bien planté dans les racines, le corps allongé par la lumière, et la cime se découpant dans le ciel!!! C’est Fangorn qui doit être content : tu as enfin retrouvé Fimbrethil 🙂
    @Narduin : ton dessin pas si mal fait que tu ne le penses( 😉 ), m’évoue une nymphe saluant le jour… un hymne à la Nature!! (et je ne dirais rien sur la feuille de vigne 😀 )
    @Althéa : J’aime beaucoup ton raisonnement sur l’enracinement : il est vrai qu’il faut savoir d’où l’on vient pour trouver son chemin, et pour y rester malgré les aléas de la vie, il faut compter sur son éthique et ses propres valeurs, sans forcément vouloir à tout prix être en symbiose avec les autres… Ton mala est splendide!!! 🙂
    @Lune : quand je vois tes « ratages » vite faits, j’ai juste envie de jeter tout mon matériel!! ;D
    Je trouve la troisième aquarelle magnifique, et je ne pensais pas qu’on pouvait avoir des couleurs aussi soutenues en ne rajoutant pas de gouache!!
    La seconde me touche aussi beaucoup (et toujours ce petit air années folles, costume en moins 😉 )en ce qui concerne le grounding : as tu esayer de communiquer aussi avec tes biquettes en le faisant?? les énergies sont aussi dans la faune et pas seulement dans la Terre et le Ciel…
    La première est magnifique et j’ai tout de suite reconnu Ashérah!! en beaucoup plus joyeux!!
    @Avelliana : mais c’est un feu-follet!!! ton dessin est si joyeux et si gai!! et c’est bien ce qui ressort, pour moi, d’un enracinement!!
    j’adore la forme de ta silhouette qui semble danser au coeur de l’arbre ❤
    *pour les dessins de base, tu peux aussi utiliser un crayon de couleur pour le faire : du coup, plus besoin de faire disparaître les traits…*
    @JardiSève : ou comment passer de la racine à l'oiseau!! c'est une association atypique mais pas sans logique quand on suit ton raisonnement… Ton dessin a aussi un côté enfantin que j'aime beaucoup 🙂

  6. >Chloé: j’ai beaucoup aimé ta composition et l’idée de mettre directement de l’écorce renforce encore cette énergie physique et tellurique de l’enracinement. Très, très chouette!

    >Niniane: Comme elle a l’air bien, au chaud et tranquille ta femme! On dirait une petite dryade en communion avec le végétal, bien enracinée dans un monde protecteur et vivifiant!

    >Narduin: Il y a une belle force d’élévation dans ton dessin. J’aime bien l’idée de représenter les poils pubiens. Après tout en poussant ils pourraient presque entrer en terre et prendre racine. 😉

  7. Je poursuis donc…;-)

    Ninianne; premier regard j’ai ressenti de l adureté dans tes racines , ensuit e, la Mère végétale m’a de suite apaisée. On ressent une éclosion prochaine…printanière^^

    Narduin , j’aime cette femme libérée les cheveux aux vents 🙂

    Avelianna; j’aime beaucoup ! le petit air mutin de ta Dryade et les couleurs, c’est beau !

    Merci à toutes pour vos commentaires constructifs , ce fut un réel plaisir de renouer avec la créativité et de pouvoir la partager 😉

  8. « As tu esayer de communiquer aussi avec tes biquettes en le faisant?? les énergies sont aussi dans la faune et pas seulement dans la Terre et le Ciel… »

    Niniane : pas besoin de techniques grounding ou autres pour ça, c’est ce que j’ai voulu raconter à travers le premier dessin d’ailleurs 😉

  9. Encore en retard, toujours pour les même raisons… Voila ma contribution: http://appeldelaforet.blogspot.com/2012/03/les-chemins-de-lumiere-quatrieme.html

    Chloé: Oh, j’adore ta contribution. Elle rappelle très bien le principe de verticalité, de lien entre matériel et spirituel, entre terrestre et céleste…

    Niniane: Comme Valiel le contraste entre les racines et la nymphe m’interpelle. On dirait un hameau de paix et j’ai l’impression d’un rappel de l’ambivalence que peut susciter la vision de la terre : un coté sombre et enveloppant à la fois. C’est très chouette que tu aies fait des entrelacs, on se lâche bien avec ce cycle 😉

    Narduin: Bah moi j’ai envie de faire une blague avec les poils et les végétaux… *rougis* Je trouve ton dessin et la posture adoptée très sereine et saine et cette nudité va en ce sens aussi, cette femme semble s’offrir au monde, être dans le don et la connexion avec l’univers et ça me laisse rêveuse. Puis, ton dessin est très bien 😉

    Valiel; Ton dessin me fait penser à une tornade terrestre qui arrose les chakras en roue… Il me fait penser à un rappel de la nécessité d’être bien ancré, de la bienfaisance de la Terre, ça me parle beaucoup.

  10. Valiel, ton dessin est très surprenant. Il y a comme une apesanteur dans ton dessin qui pourrait sembler contradictoire avec le thème. L’ensemble semble flotter, mais le rouge du centre et les éléments bruns ramènent à la Terre. C’est vrai qu’il est tellement difficile de s’incarner, on aimerait tellement pouvoir vivre uniquement dans le monde spirituel…

  11. Désolée de n’avoir pu venir plus tôt terminer mes commentaires :
    Chloé : j’ai trouvé ta création très originale, pour un peu, on sentirait presque l’odeur des sous bois, on entend craquer les feuilles sous nos pas. J’aime le mélange matière première (ah, le bois !) et images, qui joue à la fois sur le visuel et sur le sensoriel. La dernière photo est superbe, et très parlante.
    Niniane : Chapeau, les entrelacs, c’est superbe ! j’aime particulièrement le contraste entre le noir et ce vert lumineux qui se dégage au centre, comme un point de vie qui grossit et repousse les ténèbres.. tout en y faisant corps.. Je retrouve vraiment là la sensation que j’ai de l’enracinement, à la fois les pieds dans la terre, accrochés par nos racines, le plan « physique » et à la fois tendus vers « plus haut ».
    Narduin : Comme on ressent bien cette poussée vers le ciel, on a presque l’impression que ton personnage, même bien enraciné, va doucement s’élever… J’adore cette chevelure aérienne, presque des ailes d’ange… Et c’est une belle idée que d’avoir utilisé la symbolique de la spirale, je n’y aurais pas pensé.
    Valiel : j’ai mis un -petit- temps avant de comprendre ton dessin (j’essaie de lire les commentaires après…) et puis, petit à petit, j’ai été prise dans le tourbillon du Cosmos, comme si ces points lumineux, chakras ou étoiles, tournoyaient pour rejoindre le centre. Il n’est pas facile de dessiner le mouvement, mais pour le coup, je trouve que c’est vraiment bien rendu.

  12. Toujours en retard ou en avance mais oublions moi. 😉

    @ Chloé : Faire corps avec l’arbre. Tu as fais un super travail de composition, je le trouve beau, abouti, il s’en dégage un calme et une force. Magnifique. Et les photos ne font pas glacées avec les ajouts d’écorce. Je suis pleine d’admiration.
    @ Niniane : J’ai pensé aux ronces dans « La Belle au bois dormant ». À la chaleur du foyer et aussi au cercle de vie aimantant dans sa spirale. Cette couleur m’évoque un vert de jade, la méditation, la retraite dans son imaginaire. Elle rêve à ce qu’elle porte en elle. Ici aussi il y a un travail de composition entre la forme ovoïde et les angles des racines/cheveux. C’est très expressif et équilibré.
    @ Narduin : Ah la big touffe ! (moi je veux une blague graveleuse… ! 🙂 ). Jolie couleur chair, on la sent offerte aux éléments. J’aime beaucoup la force de vie primaire qui se lit. Il n’y a aucun doute sur l’angle de son visage, on voit bien qu’il est tendu vers le ciel. C’est très chaleureux et simple comme tu le souhaitais.
    @ Valiel : Une boue de couleurs qui prend forme. Nous montrer les 7 premiers chakras comme excentrés du tronc et aspirés vers le ventre de la terre est un voyage tumultueux. On sent bien l’idée d’un mouvement. Ce n’est peut-être pas comme tu le voyais mais avec ta description, le dessin s’anime comme s’il continuait de se dessiner dans notre œil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s