3e cycle, 2e semaine

(05/02/2012)

Bonsoir à tous et à toutes ! Voici enfin venu le nouveau cycles des Chemins de Lumière ! (cliquez pour les infos détaillées)

Pour les retardataires, il faut vous inscrire par commentaire ici, et vous fixer des petits objectifs.

Organisation, rappel : Ce soir je vous donne le thème de la semaine, vous pouvez laisser “poser” et ne dessiner que samedi, puis poster dimanche, ou bien faire dès que l’idée vient… vous êtes libres ! On se retrouve tous dimanche, pour échanger nos créations photographiées, ainsi qu’un petit texte d’accompagnement : comment avez-vous pris la notion ? pourquoi avez-vous choisi telle technique (collage, dessin, aquarelle etc) ? qu’est-ce que vous avez voulu représenter ?

  • ceux qui ont un blog postent leur lien en commentaire sur cet article, et je m’occupe de tout mettre en page
  • si vous n’avez pas de blogs vous m’envoyez par email votre création et votre commentaire (valiel at laposte point net)

Voici le thème de la semaine à venir : “Purification“.

Soyez-vous, soyez créatifs !

————————————————

(Mise à jour !)

Participation de Narduin

« Participer au cycle des Chemins de Lumière fait remonter beaucoup de choses en moi, notamment par rapport aux regards des autres et à un certain nombre de diktats qu’on a tenté de m’inculquer et dont je souhaite me débarrasser. Ca et un évenement récent durant lequel j’ai du faire face au rappel incessant d’une « obligation sociale ». L’obligation de se plier à ce que la société demande, l’obligation de se conforter à une norme pour rassurer les autres et surtout ne pas faire de vague. Le regard des autres qui finit par terroriser et qui existe finalement plus dans notre tête qu’ailleurs… C’est ma volonté de me libérer de tout ca qui est soudainement remontée et que j’ai voulu symboliser avec ce Mega Fuck.

J’ai commencé par faire un dessin au crayon, et tout autour, j’ai marqué toutes ces petites phrases qui m’ont bouffé, qui me bouffent. Toute cette pollution extérieure, ce bruit du monde inutile qui vient nous hanter et nous coupe de la bienveillance, de l’amour, du partage que l’on peut avoir avec des gens exceptionnels ou envers nous-même. J’ai collé une couche de gouache pailletée pour atténuer ce « bruit » et masquer mon texte. Ensuite, au pastel, j’ai dessiné le doigt d’honneur et l’ai entouré d’un arc-en-ciel bouclier pour l’isoler. Ceci est mon acte de purification, je décide que non, je ne suis pas obligée d’être ce que vous voulez que je sois, et que je ne suis pas obligée non plus d’être affectée par ce bourdonnement puant. Par la présente, je marque une volonté de « delete » ce tas de conneries. =) »

Participation de Valiel

Voilà encore un dessin étrange pour moi. J’apprécie le côté très doux de l’eau, ça change d’une texture crayon. Mais je suis toujours aussi déroutée pour la manipulation des crayons aquarelles. J’ai essayé de beaucoup plus coloré mon dessin pour voir si le rendu final allait être plus vif, plus pigmenté, c’est effectivement mieux. Mais je ne manie toujours pas très bien le pinceau.

Côté représentation… encore un dessin très vide. J’étais un peu frustrée, car la première vision qui m’est venue lundi était complètement partielle. J’ai vu le lac, avec autour un terrain, éventuellement la neige. J’étais bien attrapée avec peu de crayons, et peu de possibilité de nuance… comment rendre l’eau, comment rendre la neige ? En plus mon lac était censé être blanc… pas facile ! Bon j’y suis allée comme ça, il fallait bien dessiner. Les petits points pour la neige… Et quoi d’autres sur mon dessin? J’ai dû patienter beaucoup pour trouver l’élément manquant, que j’aurais peut-être dû faire plus gros : un personnage. Tout ce que je déteste dessiner lol. Cette purification devait passer par l’eau, et visiblement la glace… la personne c’est encore moi, et je m’avance au bord du lac pour y regarder. C’est un peu comme un miroir de moi-même… est-ce que je m’y vois ? non la tache est floue sur l’eau… est-ce que j’y vois ce que je dois purifier ? Ou l’image purifiée de moi-même ? l’un ou l’autre. J’ai mélangé le rouge de la robe, du jaune, et du rose…. ça ressemble en fait à une lumière, à un petit feu follet, et j’ai aimé cette idée.

J’aimerais vraiment réussir à mieux composer et réaliser les dessins… cette nouvelle technique c’est vraiment une épreuve ^^’ (et comme toujours, je me vois étant petit fille et dessiner si naïvement…)

Participation de Lune

(cliquez sur les images)

Participation de Chloé qui nous rejoint !

Il y a plusieurs façon de se purifier par les éléments , au départ c’est le Feu qui m’est venu à l’esprit. Et lorsque je me suis mise à griffonner , je me suis posée la question ; Quelle Purification j’aimerais en ce moment ? Je me suis vue baigant dans un Lac calme à la tombée de la Nuit,au Lever de Lune…

Participation d’Avelliana

(cliquez sur l’image)

Participation d’Althéa

(cliquez sur l’image)

Participation de Cilou

« J’ai beaucoup aimé le thème de cette semaine, mais ce n’est pas facile de dessiner sur la purification, j’ai donc choisi de m’exprimer avec ma civilisation préférée : Sumer.

J’ai dessiné le vase aux eaux jaillissantes, symbole de création et de vie. C’est l’attribut de Nammu, la Grande Déesse Mésopotamienne et de son fils Enki, le dieu de la magie, des sciences, des eaux et de la sagesse. Cette eau représente l’Absû, l’océan souterrain, source de guérison et de sagesse.
Pour moi ce vase représente la purification, et la guérison.
Les glyphes en dessous et au dessous sont du sumérien :
En dessous : ša di qui signifie « purifier », « rendre net », « consacrer » ou « séparer ».
Au dessus, le premier glyphe c’est Zalag : la « lumière » et « rendre pur », en Mésopotamie ce qui est pur et aussi lumineux.
le second glyphe est išib : c’est à la fois un prêtre purificateur et une incantation de purification.

Tous ces symboles renvoient au rite d’exorcisme (rien à voir avec l’exorcisme de l’Église Chrétienne). C’est un rite de purification du corps et de l’esprit d’un patient. C’était une sorte de médecine magique.
J’ai mis du rouge car c’était la couleur que portait les prêtres lors de ce  rite.
Après coup, je me suis rendue compte que j’avais mis toutes les couleurs des chakras et je trouvais qu’il y avait un aspect rayonnant dans ce dessin. »

Participation de Pauline

« Lorsque j’ai lu le thème « purification », je n’ai pas été très inspirée. Puis je me suis dis à moi même: « en parlant de purification tu devrais pensé à te purifier », ce qui m’a fait partir vers la purification de l’âme et qui m’a sitôt fait penser à ma propre dualité c’est à dire ma lumière intérieur et mon démon intérieur. On peut donc voir sur le dessin, deux protagonistes qui se battent, l’un blanc sur fond noir qui représente la lumière intérieur et dont l’éclat éclaircie les ténèbres, qui se bat contre sa moitié obscure et tente ainsi de le purifier. Évidemment le démon intérieur se défend car c’est avant tout un idiot qu’a rien compris à la vie, et sa noirceur obscurcit la lumière. Pour coller d’avantage au thème « purification » j’aurais voulu qu’on voit que la lumière prend le dessus sur l’obscurité mais la réalisation était assez ambitieuse pour mon niveau de dessin et donc… voila… »

Participation de Niniane/Fred

« Purification : le thème m’a tout de suite emballée!!

Une image est venue à mon esprit, plus qu’une image en fait : un chemin initiatique qui débutait par l’entrée dans une grotte, après un cheminement difficile dans un passage étroit (vision de la naissance??), j’ai abouti dans une salle superbe, avec les échos cristallins de mille gouttes d’eau tombant chacune à son rythme dans un lac sombre et luisant (…). De l’autre côté du lac, un rayon de lumière et un souffle d’air chaud provenait d’une ouverture en hauteur. Après avoir grimpé sur quelques rochers lissés par le calcaire, mes yeux ont été éblouis par la lumière vive d’un grand feu qui m’attendait à la sortie de la grotte… C’était si réconfortant…
Mais, me direz-vous (ou pas 😉 ), cette description ne ressemble que bien peu au dessin présenté ici!!
Certes, mais si j’ai eu cette image toute la semaine dans la tête, un fois arrivée devant ma feuilles et mes 4 pauvres pastels, j’ai été bien embêtée!!! Pas moyen de retranscrire cette vision…
Est alors arrivée sur le papier, une cascade d’Eau sombre, courant dans une Forêt crépusculaire sous un ciel sombre, et le Feu… Tout était là finalement, les Eaux sombres et luisantes du lac sortant de la Terre, l’Air et le Feu. »

Participation d’Astrée

(Cliquez sur l’image)

Participation de Lucy

(Cliquez sur l’image)

Participation de Sybou

(cliquez sur l’image)

Publicités

30 réflexions sur “3e cycle, 2e semaine

  1. Ouuuuhhhh!!!
    Comme il arrive à point celui-là! Punaise j’ai déjà une image qui vient… Je ne sais pas si c’est ce que je vais faire au bout du compte, mais ça va saigner/brûler… bref.
    😀

  2. Pingback: Triple Purification : L'Atelier de Libellune

  3. Valiel, comment peux tu dire que ton dessin est « vide » ! Cette petite silhouette fragile devant ce lac purificateur, immense de blancheur que l’on voudrait atteindre, j’adore ! Il donne le sentiment d’immensité, de profondeur, de no limit… Il en ressort aussi une symbiose avec tous les éléments, une grande plénitude. Et je trouve une certaine continuité avec le précédent..

    Narduin, ton dessin est très recherché, comme l’autre, peut être plus encore…ton idée de petites phrases, assourdies par la couche de gouache, j’ai trouvé çà génial. Et l’on comprend bien que purification pour toi, signifie libération… 🙂

    Chloé, tu as un style très particulier et si émouvant ! j’aime beaucoup la simplicité et la sérénité qui se dégage de ton dessin…

  4. Bon je sais pas pourquoi mais ça veut pas me connecter à mon compte wordpress.

    Narduin, j’ai éclaté de rire en voyant ton dessin, je l’ai trouvé tout simplement excellent, ça c’est de la purification ! L’idée des phrases, le dessin en lui même, tout est génial, bravo !

    Valiel : je trouve tes dessins au contraire très expressifs, et je suis ton avis sur l’enfant intérieur qui se manifeste sans doute à travers toi en ce moment. Je pense qu’il en a bien besoin. On y sent ce besoin de plonger presque dans cette eau purificatrice, presque comme un puits, pour se ressourcer abondamment. C’est très positif comme dessin, frais, il n’y a pas besoin de plus =)

    Chloé, la première chose à laquelle j’ai pensé c’est qu’on dirait une déesse égyptienne ^^ je sais pas pourquoi. Ses cheveux tombant comme le flot de l’eau je trouve ça beau, avec cette demi lune au dessus de la tête. C’est très reposant, très serein.Et j’adore l’image que tu as eu de cette douce nuit dans l’eau.

    Lune, je commente chez toi 😉

    W.

  5. Narduin. Je trouve le rendu de la peinture à paillettes amusant et très parlant. Sa fonction première est de « masquer », mais moi je trouve surtout « qu’il révèle » une très belle sensibilité. Le doigt d’honneur, violent, est en parfait contraste avec cette douceur féminine, toute en étoiles scintillantes. Comme s’il voulait nous la faire oublier. Pourtant elle est bien là, et pleine de promesses 🙂 Voilà ce que ça m’évoque !
    Valiel, on dirait que tu te penches pour découvrir des trésors enfouis dans ce lac ! Tu es très en contraste avec ton environnement. Comme si le feu était attiré par l’eau, la chaleur par le froid. C’est très calme, tout semble se passer à l’intérieur. Un voyage immobile au centre de soi ? As-tu déjà travaillé avec l’aquarelle ? Je trouve les crayons aquarellables peu maniables et pour ma part, je ne les utilise que rarement, pour des croquis monochromes auxquels j’ai envie d’apporter un peu de la douceur de l’eau.
    Je continuerai à commenter plus tard, je dois aller traire les biquettes 😉

  6. Althéa, j’ai eu la même impression que toi pour le dessin de Chloé qui m’a de suite fait pensé à l’Egypte…

    Ce que je trouve assez surprenant, c’est que pour la plupart, nous avons souhaité représenter une femme dans cette idée de purification….

  7. Sans doute parce que nous sommes toutes des femmes 🙂

    Chloé ! C’est vrai, ton personnage ressemble à Isis : le bleu, la lune, la forme de la coiffure… Que je trouve très poétique d’ailleurs avec sa cascade rafraîchissante. Ses yeux clos suggèrent qu’elle se tourne vers une purification intérieure. Et puis c’est très graphique. J’adore !

  8. Narduin,ce méga fuck me semble révélateur et salvateur. Comme tu le dis il y a des choses enfouies et non dites,et ici tu as pu les retranscrire, j’imagine le bien que cela a pu te procurer:-)
    Valiel, je ressens un calme absolu ,j’imagine à peine entendre le vent.Il semblerait que l’instant se passe en ton reflet et toi, cette eau calme et sereine me laisse imaginer que ton reflet deviendra net peu à peu dans cette Eau limpide et pure.
    Lune, ton premier Mandala très figuratif represente justement les éléments, j’aime aussi la lumière qui émane de chacun.
    Dans ton deuxième Mandala, emprunt de féminité,.on ressens les éléments qui entoure cette femme, l’eau fraîche, le vent dans ses cheveux, l’odeur de la terre et la chaleur du soleil.

  9. Avelliana, ce flux abondant ,c’est beau.ce qui me parle le plus dans ton dessin c’est le mouvement l’énergie…et cet Oiseau bleu 🙂

    Althéa Lou, Cette femme est magnifique , sa posture , sa cambrure ,tellement femme ! Cette Lumière qui sors me fais penser à une Purification dont elle renaît , une femme -Phoenix 😉

  10. Valiel : comme d’autres l’ont dit, je trouve que ton dessin est très parlant : tu regardes un lac en cherchant ce qui est vraiment important sur les reflets des eau, on dirait que le lac vient de s’ouvrir devant toi et que tu découvres tout un champ de possibles et que tu t’apprêtes à les accomplir. C’est un dessin d’une grande douceur et plein de promesses. Ne sois pas trop sévère avec toi 😉

    Lune : ils sont très beaux tes mandalas, le premier est très équilibré, comme si une balance s’était pafaitement alignée. J’aime beaucoup ton rough, la purification avant un rituel et les petites étoiles de mer au fond de l’eau, comme autant de petits trésors que tu peux trouver.

    Chloé : D’accord avec les autres, on dirait une déesse égyptienne, et les cheveux bleus, c’est très parlant, je ne sais pas trop pourquoi, mais ca m’évoque une protectrice gardienne des secrets. Il émane d’elle une grande paix intérieur.

    Avelliana : Grand ménage, me dit ce dessin. =) Tout simple, mais puissant, l’eau va délicatement balayer ce qiu n’a plus lieu d’être, en préservant ce qui doit l’être.

    Concernant mon dessin, ma première participation a fait remonté pleeeeins de trucs, et une petite remarque très juste sur le fait de faire trop attention au regard des autres -ca et un parallèle entre mon dessin sur l’aube et le portail démonique de Merlin, qui m’a fait beaucoup sourire- m’ont permis de comprendre qu’il fallait que je dédramatise pleins de trucs :O

    Merci à vous toutes =)

    @Lune : Je suis toute folle avec ma gouache étoilée, je l’adore et il était évident que je m’en servirais pour mon dessin. Pleins d’étoiles qui vont aller « manger » le reste, toutes les preuves d’amour et les choses de ma vie qui sont importantes pour moi contre le reste.

  11. Vraiment superbe, tous sont différents mais bien réalisés !
    Celui d’Avelliana m’a particulièrement parlé, j’adore la fluidité de ton dessin, c’est superbe !
    Lune : je suis une des tes fans XD
    Narduin : Le cri du coeur ! Vraiment fort !
    Valiel, je trouve ton dessin très calme et serein, il est reposant à regarder, j’aime beaucoup.
    Le dessin d’Althéa me parle aussi, je le trouve complémentaire de celui d’Avelliana et celui de Chloé est complémentaire de celui de Fred. Ces dessins dégagent quelque chose de commun, la même énergie sans doute. D’un côté le fluidité et quelque chose qui jaillit et de l’autre une énergie douce et reposante.
    J’aime aussi celui de Pauline, qui « détonne » comme celui de Narduin, on sens une énergie plus enflammée et combative, la purification par le feu alors que toutes les autres sont tournées vers l’eau.
    Le mien donne mieux en vrai, la scan c’est caca XD Mais je suis contente du résultat !

  12. Mon dessin en retard: http://volutescreatives.wordpress.com/2012/02/13/purification/

    Narduinn, tu vas vraiment chercher les choses là où on ne va que trop peu! Quand j’ai ouvert l’article je me suis dit « Oups! Je me suis trompée… Ah ben non… » Je t’envie d’être aussi originale. Ca a dû être hyper libérateur d’écrire toutes ces phrases!

    Valiel, ton dessin extériorise beaucoup de fraîcheur, de douceur. En fait, c’est simple, mais en même temps ça exprime beaucoup de choses. C’est comme si tu avais capté un instant figé dans le temps, un instant que tu prends pour contempler celle que tu es devenue au fil du temps, et celle que tu voudrais devenir…

    Lune, j’en perd mes mots tellement c’est sublime! Des formes aux choix des couleurs, tout est si bien choisi!

    Chloé, c’est vrai qu’on dirait Isis, c’est particulier, spécial, tout ce que j’aime! 🙂

    Cilou: Sumer… C’est vrai que c’est ce que ça m’a évoqué directement! En tout cas ton dessin me plaît énormément, c’est inimaginable! La texture est dingue, on a du mal à croire à un dessin tant c’est lumineux. Un peu comme si on voyait un feu à travers du papier de riz… Bravo!

    Tsssihihi Pauline tu me fais rire. ^^ Tu glisses des petites phrases drôles dans ton texte, c’est cool! Enfin soit, pour en revenir à nos moutons, j’aime beaucoup, ça donne un rendu énergique, un combat intérieur que tu retranscris très bien!

    Niniane/Fred, je suis bluffée par la texture, on dirait que c’est comme gravé sur la pierre… C’est… pûr! Ca tombe plutôt bien tu vas me dire! ^^

    Que de choses magnifiques, si agréables à regarder ou à commenter. Une deuxième semaine qui va au-delà de mes attentes! 🙂

  13. Cilou, quelles belles couleurs, dont le fondu est si réussi ! je ne connais pas trop Sumer, mais j’aime l’idée d’avoir représenté une tradition ancestrale (et qui me permet de me coucher moins bête !) ; j’aime aussi la relative « simplicité » de la représentation qui veut tout dire..
    Pauline, ton dessin tranche avec les autres, et je trouve çà génial de symboliser la purification de cette façon, le côté sombre contre le côté lumineux . J’adore !
    Niniane, tu as raison, tout y est, il suffit de regarder ! et je trouve dans ton dessin un tel mouvement, j’adore cette technique (il faudra nous en dire plus), ce rendu comme si la scène prenait vie….

    Les autres commentaires sur vos blogs respectifs.
    J’espère n’avoir oublié personne… (Alexandra, pas vu de dessin ?)

  14. >Narduin comme je comprends ton fuck! J’étais un peu dans ce genre d’émotions quand j’ai fait mon dessin! C’est direct et ça veut tout dire! je trouve géniale l’idée d’avoir couché ce qui te pèse et de l’avoir « magnifié » à coup de paillettes. Excellent! ^^

    >Valiel: ton dessin peut paraître vide, mais en réalité il met au centre qui est essentiel: l’acte de faire le vide, la purification par l’eau et la glace du lac gelé. D’une certaine façon, tu te fais toute petite face à l’importance qu’il y a à effectuer cette purification, cela te semble peut-être immense comme tâche, presque sans fin. C’est très parlant…

    >Lune: comme d’hab’ je suis amoureuse de tes dessins. Il y a une telle quiétude dans ton second mandala et un tel équilibre dans le premier! Il y a une atmosphère vraiment très « alchimiste » dans ta purification. je n’aurais pas été surprise d’y trouver inscrit « Solve et Coagula ». Dans tous les sens du terme un(e) « Grand Œuvre ». 😉

    >Chloé: J’aime beaucoup la quiétude de ta femme. C’est vrai qu’elle a un côté Isis, un peu Ishtar aussi. On ressent cette idée de purification intérieure par la tranquillité. Une véritable recherche de pureté.

    >Avelliana: J’ai beaucoup aimé le côté aérien de ton dessin, mais aussi ses formes rondes… Il y a une grande tranquillité qui donne envie de se laisser porter par le flux et le reflux de l’eau tombée de la cruche.

    >Althéa:Ton dessin est très puissant. Il y a un abandon hallucinant! L’image de la lumière qui la déchire et tout!! Wouaw! je trouve ça très très fort. Sur ton blog tu dis que tu ne sais pas encore ce que ce dessin a délivré sur toi et je te comprends: c’est de la purification intense ça! Oo

    >Cilou: j’aime beaucoup la gaité de ton dessin et j’adore apprendre de nouvelles choses sur la culture sumérienne (je n’y connais rien, mais j’ai une amie très proche qui est à fond). C’est très simple mais très parlant et très équilibré, peut-être parce qu’effectivement les couleurs des chakras y sont représentés. 🙂

    >Pauline: J’aime bien ta vison très personnelle de la purification, c’est très cathartique.

    >Niniane/Fred: J’aime beaucoup la « matière » de ton dessin. Les effets me plaisent beaucoup. C’est vrai que parfois malgré toutes les méditations que nous pouvons faire avant et tout les trucs symboliques qui se présentent nous dessinons complètement autre chose une fois devant la feuille blanche! C’est toujours très surprenant.

  15. @Narduin : j’ai aimé ton dessin avant même de lire l’explication : les couleurs, le sujets, sont percutants!! 😉 ; ensuite, j’ai lu ton texte, et j’ai redécouvert ton dessin, qui est beaucoup plus profond que les apparences!!
    Concernant les apparences: la peinture à pailette est super, et on dirait que ton dessin est sur tissus!!!
    @Valiel : ce cycle est cohérent et les dessins le sont aussi… j’aime beaucoup le calme et la sérénité qui se dégagent de ton dessin, et je trouve que c’est justement le côté « naïf » du trait et de la composition qui apporte cette sérénité…
    @Lune : c’est une petite merveille!!! Ton mandala Purification par les quatre éléments me fait penser aux années Folles!! t les couleurs du premier sont simplement parfaites!!!
    @Chloé : Bienvenue!! j’aime beaucoup ton dessin qui (pour être originale) me fait furieusement penser à Isis baignée des Eaux de la Lune!!
    @Avelliana : J’adore les courbes de ton dessin, l’Oiseau évoque la Liberté, je trouve le jaune magnifique au milieu de tout ce bleu : on dirait qu’une falmme se reflète dans l’eau qui coule de cette jarre en forme de yoni… que de symboles!!!
    @Althéa : ton dessin me prend aux tripes (c’est le cas de le dire!!). Il est tout bonnement extraordinaire/ la fissure par laquelle s’écoule la Lumière ttire le regard malgrè la beauté du personnage!!!

  16. @Cilou : ces couleurs!!! ces écrits!!! magnifique!! ce vase sumérien se rapproche du chaudron de Cerridwen ou celui de Médée…
    @Pauline: j’ai été un peu déconcertée par ton dessin avant de lire ton explication. La technique en mirroir est vraiment sympa.
    Mais ça m’a fait penser à Starwars!! 😉 l’Eternel combat du Bien contre le Mal!! Heureusement que ton dessin est fait d’une infinie variété de gris…
    @Astrée : je reitère…C’est tout simplement magnifique!!!
    Quelle douceur, quelle pureté… la Lumière de la Lune inonde ta Jeune Fille… j’adOOOre!!!
    @Lucy : J’aime bien quand tu « te ne t’embarrase de rien!! 😉
    ton dessin est une belle suite au précedent, même si tu as eu cette impression de gâchis, songes à ces graines qui, en Australie par exemple, ont besoin du passage du Feu pour pouvoir germer… Parfois, ce qui peut ressembler à une catastrophe n’est en fait que le début de quelque chose de nouveau. c’est ce qu’évoque pour moi ton dessin… 🙂

    Concernant ma super « technique » pour ce rendu, j’ai simplement pris des pastels dans la trousse de ma fille, et pour une fois, je n’ai pas fait de dessin au crayon avant. Le secret est que je n’ai pas utilisé la pointe des pastels, mais j’ai profité du fait qu’ils étaient tout nus (plus de papier de protection) pour les coucher sur le papier et les frotter comme ça. Le dessin est apparu presque tout seul. L’effet de matière, c’est parce que ma feuille était posée sur uns classeur plastifié…

  17. Je finis mes petits commentaires :

    > Cilou : j’adore ce côté très « primitif » dans le bon sens du terme de ton dessin. Il va droit à l’essentiel, et c’est drôle car je ne déchiffre absolument pas ce que tu as écris et pourtant j’ai eu l’impression fugace pendant quelques secondes de comprendre le sens global. Ton jaune donne un rendu intéressant et le tout est harmonieux, bravo à toi =)

    > Pauline, je ne sais pas pourquoi j’ai pensé direct à Dragon Ball Z ! XD Cette énergie en noir et blanc qui sort de part et d’autre je trouve ça très fort symboliquement parlant, et même sur le papier on voit ça on se dit wouah, on se prend comme une décharge électrique ! Notre propre dualité reste d’une complexité absolue et pourtant elle est si simple à comprendre ! Tu as très bien rendu tout cela =)

    > Fred, ton lotus (moi j’ai tout de suite vu un lotus et pas un feu) a capté mon regard et je n’ai pu l’en détacher que quelques minutes plus tard. Je trouve ton dessin sublime, il y a une intensité dans cette roue de lumière qui englobe lae feu (la fleur pour moi). Et ce bleu ! Le rendu plastique, la texture, c’est fabuleux, vraiment j’ai adoré. ♥

    > Lucy, je vais commenter chez toi =)

    Merci pour vos commentaires ! ♥♥♥

  18. J’arrive après le déluge… Faute à internet qui, j’espère, ne me causera pas de retard pour la quatrième semaine… Ma participation est ici: http://appeldelaforet.blogspot.com/2012/02/chemins-de-lumiere-2e-semaine.html

    Narduin: Encore une fois, ton dessin m’intrigue. Cette rage salutaire que tu exprimes me parle. C’est très intéressant ce recouvrement des pensées « pour en atténuer le bruit » et cette bulle colorée et protectrice autour du « fuck », je trouve que ça lui donne une force et une fragilité, comme si tu avais besoin de le protéger de ce monde extérieur. Une dame que j’ai rencontré il y a peu de temps m’a dit « la vraie liberté, c’est de croire en soi », j’imagine au vu de ton dessin que c’est une de tes quêtes du moment, je te souhaite un beau chemin. On se laisse trop bouffer par ce que les autres nous disent ou ce qu’on croit de leur regard porté sur nous…

    Valiel: Ton dessin dégage une grande douceur. Il me donne l’impression d’une petite fille qui a besoin d’être rassurée, découvrant un lac pur et léger. Ton dessin est tout sauf vide, il est pur et ton lac me parait enveloppant, comme une mousse bienfaisante dans laquelle on trouve la paix, on retourne à l’essentiel.

    Chloé: Bienvenue. Je ressens dans ton dessin une dynamique d’accueil, d’acceptation et l’impression que la Lune va entrer en toi par le coronal. Il s’en dégage une vraie force. Et quel courage que cette mise à nu dès le début! 🙂

    Cilou: Je pense à une purification par la Lumière et le feu en voyant ton dessin, il réchauffe et me fait l’effet du soleil qui égaye le coeur. Il émane ce détachement dont tu parles, cette séparation entre ce qui n’a pas lieu de s’accrocher et la Lumière. Je trouve ton dessin très lumineux et du coup il me rassure par sa chaleur.

    Pauline: Ton dessin m’intrigue… C’est comme un équilibre dans l’affrontement et ça doit être épuisant. Il me fait penser à une fête de Bali qui rappelle l’affrontement entre Lumière et Ténèbres et pendant laquelle aucun camp ne gagne, parce qu’ainsi le monde trouve son équilibre.

    Fred: Ton dessin retranscrit tous les éléments et comme le disent les autres, la matière est impressionnante. Même si tu n’as pas dessiné la grotte, les parois rocheuses sont là, comme en calcaire. Une sérénité s’en dégage, une purification complète je trouve. C’est un moment de repos.

    Les autres commentaires viendront, sur les blogs respectifs, dès que j’aurais un peu de temps pour moi et pendant lequel internet ne fera pas des siennes ^^’

    • Voilà ce que j’ai vu de premier coup d’oeil : une magnifique Fleur de Feu soutenue par une délicate corolle de papiers, avec une Lune Arc-en-Ciel au dessus d’elle… Le Masque aurait aussi bien pu être un papillon posé sur cette fleur.
      Le Feu et la Lune sont de merveilleux éléments de purification.
      Quand j’ai regardé un peu mieux, j’y ai vu Loki le Farceur Flamboyant (;) ).
      Ton texte m’a beaucoup touchée, surtout en ce qui concerne les faux-semblants dont on ne se méfie jamais assez…
      Tu dis avoir voulu ton dessin flamboyant et péchu : pari tenu!!! c’est exactement ce qu’on ressent en le voyant 🙂
      Niniane (Fred)

  19. Merci Niniane 🙂 Je n’avais pas du tout pensé à la fleur mais apparemment c’est ce qui se dégage oui. Je pense que la purification est un acte fécondant, qu’on avance grâce à un tri souvent difficile pourtant mais qui élève… du coup, je divague sur le pollen ^^

    J’ai la sensation que le cycle nous parle à toutes, et c’est très beau de voir combien chaque mois nous parle à toutes de manière différente et similaire à la fois, combien il semble faire écho à nos questions et à nos élans. C’est une très belle découverte.

  20. @ Narduin : Je me suis mise à fredonner « Fuck you » de Lilly Allen. Cette violence est une bulle de champagne. C’est une chape de plomb que tu soulèves. Il serait intéressant de voir ta proposition dans un an avec le même thème. Une phrase captée il y a un bout et assez appropriée : « De leur bile, j’en fais mon miel ».
    @ Valiel : Sempé n’est pas loin. Ton dessin une boule de tendresse. J’aime ce côté personnage perdu au milieu de nulle part. Son point de repère se trouve au bord du lac. En allant à la source, il va à la Source. Les ronds dans l’eau me font un effet d’attraction terrible. En même temps, tu n’as pas hésité à signer ton travail, un autre point de repère mais pour son auteur.
    @ Chloé : Un bain de minuit régénérant. Ses cheveux sont d’eau. Un tatouage capillaire qui manifeste un état intérieur. J’ai pensé aussi à des peintures murales égyptiennes, voir rupestres en plus apaisé.
    @ Cilou : L’explication est connotée et duelle. Relax. Ton dessin est un jaillissement de couleurs. Les harmonies sont fortes, primaires et équilibrées. La magie opère toute seule.
    @ Pauline : Comme pour Narduin, ça serait intéressant de voir la progression d’ici un an. On est son pire ennemi comme son meilleur ami. J’aime ton graphisme et que tes personnages soient en mouvements. L’action est très bien rendue.
    @ Niniane/Fred : 3 éléments sur 4 ! La terre est souvent oubliée pour représenter la purification. Dans le Vaudou, il y a le bain de chance. En partant de la grotte ça aurait pu se faire. Ce n’est que partie remise. J’ai l’impression d’être aux premières loges, de voir à travers l’eau.

    Aux autres participantes, ça sera sur leurs blogs. 🙂

    • Wow Aurélie, un peu fort de café pour Sempé quand même 😉 Mais je saisis pourquoi tu dis ça, c’est intéressant.

      C’est vrai que le personnage est très collé au lac, comme si c’était une évidence, comme si rien d’autre ne comptait. Je suppose que c’est le reflet sur l’eau qui produit cet effet. Intéressante également ta réflexion sur les ondes…

      Et la signature, j’ai ri ! C’était un défi pour moi de commencer à signer, et je trouvais que ça se voyait trop XD

  21. @ Avelliana : Quelle douceur ! L’amphore me ramène à la corne d’abondance, sauf que là c’est toute la nature qui est nourrie. Tu as été bien inspirée d’ajouter cet être en point de lumière. D’autant plus judicieux au milieu d’un point d’eau. Je ne vais pas faire exception en te disant : aérien, fluide, en mouvement. Je me suis sentie en apesanteur. C’est étrange, une petite voix en moi me dit : je connais cet endroit. Ton dessin a une saveur familière. Un monde perdu retrouvé.

    Je fais le même constat que le commentaire de Lune sur ton blog pour exercer son trait (et plus encore). Il n’y a pas mieux que les photos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s