3e cycle, première semaine

Bonsoir à tous et à toutes ! Voici enfin venu le nouveau cycles des Chemins de Lumière ! (cliquez pour les infos détaillées)

Pour les retardataires, il faut vous inscrire par commentaire ici, et vous fixer des petits objectifs.

Organisation, rappel : Ce soir je vous donne le premier thème de la semaine, vous pouvez laisser « poser » et ne dessiner que samedi, puis poster dimanche, ou bien faire dès que l’idée vient… vous êtes libres ! On se retrouve tous dimanche, pour échanger nos créations photographiées, ainsi qu’un petit texte d’accompagnement : comment avez-vous pris la notion ? pourquoi avez-vous choisi telle technique (collage, dessin, aquarelle etc) ? qu’est-ce que vous avez voulu représenter ?

  • ceux qui ont un blog postent leur lien en commentaire sur cet article, et je m’occupe de tout mettre en page
  • si vous n’avez pas de blogs vous m’envoyez par email votre création et votre commentaire (valiel at laposte point net)

Voilà en bref ! Après avoir tenté de lâcher prise au maximum pour choisir 4 thèmes différents, voici le premier de la semaine à venir : « Aube« .

Soyez-vous, soyez créatifs !

—————————

(en cours !)

Participation de Narduin :

« L’Aube est une notion assez ambivalente pour moi : c’est un passage, un nouveau commencement, mais aussi un moment de mort, un moment glauque : les animaux rentrent au bercail, les babines pleines de sang. Les mourants qui ont lutté toute la nuit rendent leur dernier soupir. C’est l’heure des naissances et des grandes crises d’angoisses.

C’est ce que j’ai voulu représenter ici, l’ambivalence : l’eau de l’inconscient, nos emmerdes qui nous guettent, nos vieilles peaux qui nous encombrent, et finalement le passage, la prise de conscience, symbolisée par le portique, la rune Perthro et les quatre oghams le long des montants. L’inscription en vieil anglais est tiré d’une chanson de la trilogie du seigneur des anneaux et signifie : Elle n’a pas su écouté le désir de son coeur, trop occupée par le lever du soleil. Cela signifie aussi qu’il faut prendre le temps de faire le point sur nos désir : notre aube n’est pas forcément ce que l’on donne avoir ou que les autres aimeraient qu’elle soit. »

Participation de Cilou :

« J’ai utilisé un fond noir et des pastels. Je dessine jamais, j’avais pas envie d’utiliser des crayons de couleurs. Les pastels s’étalent avec les doigts et c’est ça me plait. J’ai dessiné une boule de lumière avec du blanc et du jaune et des espèces de cercles avec des couleurs chaudes. Puis j’ai fait des rayons de lumière qui partent dans tous les sens. J’ai bien aimé le contraste entre le fond sombre et les lumières qui jaillissent, c’est la lumière qui perce les ténèbres, comme l’aube. »

Participation de Pauline :

« A l’annonce du sujet m’est venu l’image d’un levé de soleil, puis l’idée du phoenix (car c’en est un) est venu ensuite ( je soupçonne l’influence des chevaliers du  zodiaque dont je regardait les épisodes successivement la semaine dernière). J’ai trouvé l’idée bonne car le phoenix m’évoque le feu, la lumière et la renaissance et le levée de soleil m’évoque… la même chose car comme le phoenix renaît de ses cendres, le soleil chaque jour …. revient (Ha!) et la lumière réapparaît; lumière que j’associe à la spiritualité et à la couleur jaune c’est pour ça que le ciel et l’eau (en dessous de la ligne d’horizon , ça ne se vois pas forcement mais c’est un lac… ou
une mer…ou un océan…enfin bref de la flotte) sont jaune aussi car irradié par cette puissante lumière. En revanche je ne sais pas pour quoi je tenais absolument à faire mon levé de soleil sur de l’eau mais je ne le voyais pas autrement. J’ai utilisé pour mon dessin du pastel sec car je me disais que le remplissage serait plus simple grâce à l’estompe et me permettrait d’obtenir une couleur plus ou moins « uniforme » et de faire des dégradés. Comme on peut le voir c’était une erreur mais je ne suis pas pour autant déçu car il me plaît bien quand même. »

Participation de Fred :

« Le Point du Jour, l’Aube, la Naissance, le Commencement, et l’Aurore aux doigts de rose…

Imbolc et la neige récemment tombée ont imprimé leur imagerie dans mon esprit.
Dès que j’ai lu le thème, cette suite de mots a traversé mes pensées, et en suivant leur courant, je suis arrivée près de ce petit muret de pierres au fond de mon jardin, la neige recouvrait le sol et seules les plus hautes herbes sèches, noires et cassantes, dépassaient du manteau blanc.
La pureté immaculée, brillante de tous les cristaux de givre et de neige, scintillait dans la lumière rasante du soleil levant.

Ça et là, les bulbes commencaient à pointer le bout de leur nez malgré le froid mordant, et en cette froide matinée, le soleil levant colore les cristaux de neige de rose : c’était Elle!! La Bride, ou Aurore était là et me bénissait de ses doux rayons, l’Aube de l’année a commencé, le Printemps reviendra bien vite maintenant qu’Elle est réapparue.

Une bien jolie vision pour se réchauffer et espérer les jours plus doux… »

Participation d’Avelliana :

« Lorsque Valiel a relancé les ateliers Chemins de Lumière, j’ai tout de suite était enthousiasmée. Mais mon amie la Peur est vite venue me rappeler à l’ordre : “quoi, tu oseras montrer tes horreurs à d’autres ???” Et j’ai failli renoncer.

L’objectif des ateliers m’a alors interpellée : et oui, le but, c’est justement de mettre sa timidité de côté, au final, de ne travailler que pour soi, et pour son bien être. Alors j’ai dit Banco !

Et je dois dire que j’ai vraiment adoré faire cet atelier !

Le thème, d’abord, m’a emballée de suite. Un peu trop vite peut être. D’emblée, des images de paysages de soleil se levant sur la campagne se sont imposées à moi. Et puis, j’ai trouvé cela un peu “bateau”. Est que l’aube ne représentait que cela pour moi ? J’ai alors laissé voguer mon esprit. L’aube, certes, ce moment magique où le soleil s’apprête à illuminer le monde. Mais c’est aussi, ce lieu liminal entre les ténèbres et la Lumière, le seuil entre les mondes. Moment où tout se teinte de mille couleurs, en même temps que l’ombre et la lumière s’entremêlent. Seconde magique où le temps s’arrête, où chaque chose oscille entre clair et obscur.

Moment de renaissance aussi, où la Nature s’éveille… Où règne le silence, où les premiers mots ne sont que murmures. Symbole d’Imbolc. Spirale sacrée de tout recommencement, comme chaque jour meurt et renaît. Et bien évidemment où l’arbre de vie à toute sa place.

Représenter tout ceci avec mes pauvres dons, quel défi impossible ! L’important pour moi était que soit présente la spirale de vie, au centre de tout, donnant naissance à l’arbre, lui-même porteur de vie dans le monde d’en haut et le monde d’en bas, le tout baigné de toutes ces couleurs lumineuses, claires ou sombres, fondues les unes aux autres, comme le sont nos univers.

Certes, mon dessin est très simpliste, sans relief, malheureusement à l’image de ce que je sais faire des mes dix doigts (!) et loin de celle que je peux en avoir dans la tête. Mais j’ai pris un immense plaisir à le faire. J’avoue avoir un peu perdu l’objectif du cycle au départ, toute à mon attention à bien faire. Et puis très vite, je me suis rappelé que j’étais là surtout pour lâcher prise, pour entrer dans cet état second que cette activité devait m’apporter. Et si çà n’a pas été le cas pendant les deux heures d’atelier, j’avoue avoir plus d’une fois “décroché” alors que je passais doucement le crayon sur le papier. Et je crois avoir renoué (ou simplement découvert ?) avec le plaisir de prendre son temps, et du geste simple.

Et je suis finalement assez contente de moi (Oui, oui…) et de partager cette réussite, car pour moi s’en est une.

Le plus difficile, au final, çà a été de réussir à photographier le dessin, dont il faut imaginer le rendu beaucoup plus clair… »

Participation de Valiel

« J’ai eu un peu de mal avec ce dessin. Etant donné que c’est le premier thème que j’avais retenu avant même de lancer le cycle, ça faisait longtemps que ça me trottait dans la tête… J’ai donc dû essayer de le laisser inerte autant que possible pour ne pas trouver des idées avant la première semaine du cycle, et ça n’a pas été évident. En fait j’ai dû trouver les thèmes le vendredi, et donc les premières images sont venues le week-end même du lancement. Dans la semaine, ça a été très mouvementé et désagréable, j’étais plutôt déconnectée de moi-même. Donc pas de nouvelles possibilités, et pas la force de réaliser quoique ce soit.

Alors finalement je suis restée sur cette idée très simpliste. L’aube à l’horizon, avec cette ligne qui était gravée sur ma rétine, et puis le premier plan… moi. C’est mon aube, et la seule idée qui me soit venue est celle de l’écriture et de la lecture, puisque je m’y remets. C’est le début, le renouveau de tout ça. Je me suis représentée dans une bête position de rêverie, devant un livre et avec un crayon et un autre livre à côté de moi. J’ai hésité sur la configuration spatiale et puis finalement je me suis mise au sommet d’une colline. D’une part parce que ça ressemble à chez « moi » (la ville où j’ai grandi), d’autre part ça « ouvre » l’esprit, avec une plaine et des fleurs alentour. Une sorte de grand espace à conquérir.

Pour la technique, autant vous dire que j’ai été très déçue. ^^’ J’ai décidé de changer, d’explorer d’autres univers que mes crayons de couleurs, alors j’ai pris de Faber « aquarellables ». Mais en fait dès qu’on passe l’eau, on se retrouve avec un dessin très pâle, et avec très peu de textures, ça m’a beaucoup perturbée. J’ai joué alors comme j’ai pu pour passer moins d’eau à certains endroits et laisser apparents les traits de crayons, et plus à d’autres pour du fondu. Finalement j’avais vraiment peur que mon dessin soit vide, il y a si peu d’éléments… mais j’apprends à accepter, il est tel qu’il est. Ce qui est très bizarre pour moi, ce qui m’a perturbée encore plus, c’est qu’en posant mon dessin et en m’éloignant pour le regarder, …. je me suis vue il y a 10 ans ou plus. J’ai l’impression de regarder le dessin d’une petite fille, un dessin comme j’en faisais quand j’étais jeune. C’est très bizarre comme sensation, et je ne sais pas si c’est possible ou négatif… »

Participation d’Althéa.

Participation de Lune.

Participation de Lucy.

Participation de Sybou.

Participation d’Astrée.

Participation d’Aurélie (nouveau)

Merci à toutes pour vos participations ! Maintenant on peut tous discuter sur nos dessins.

Publicités

22 réflexions sur “3e cycle, première semaine

  1. Pingback: Aube : L'Atelier de Libellune

  2. oh !! Il y a de très jolis dessins ! Je vais relancer ma soeur pour qu’elle fasse son commentaire et dès que j’ai un peu de temps, je viendrais commenter tout ça ! en tout cas bravo les filles !

  3. Merci Lucie ! J’ai beaucoup aimé ton travail, c’est très riche. Je l’ai commenté sur ton site d’ailleurs 🙂
    Cilou, pour quelqu’un qui ne dessine jamais, je trouve ton dessin super intéressant. Cette lumière, au centre, dans les ténèbres du papier noir semble parler de quelqu’un en pleine « croissance » spirituelle.
    Pauline, on dirait un phénix qui renait de ses cendres. C’est à cela que cela me fait penser en tous les cas et ça collerait parfaitement au thème de l’aube (o:
    Avelliana, tes couleurs m’évoquent le divin tout simplement. Ça me fait penser à l’arc-en-ciel, au pied duquel se trouve des trésors. Ça m’évoque le début de quelque chose, comme l’aube. Je trouve ça bien vu, et personnellement, je n’ai pas vu d’horreur mais plein de belles choses. Le thème de la spirale au centre est aussi très « bavard », dans le même esprit 😉
    Fred, ton dessin me parle de la vie qui jaillit du repos nécessaire. Encore un peu frileuse mais bien présente. Comme la nature ces jours-ci !
    Narduin, si c’était mon dessin, je dirais que l’arche me fait penser à un serpent des sables qui plonge pour ne pas voir le soleil et préfère s’enfouir (s’enfuir ?) sous terre. Ou peut-être a-t-il envie de découvrir les joyaux dont est tapi l’autremonde lorsque la lumière naissante inondera cet endroit figuré par l’eau.

  4. Vos dessins sont tous très parlant (je préfère ne pas parler de « beauté » parce qu’on a une conception super académique de ce qui est beau et de ce qu’on nous enseigne à ne pas trouver beau.

    @ Lune : Dans mon dessin, l’arche n’est pas un serpent, ne se planque pas, ne s’enfuit pas ni rien :p Au contraire, c’est l’abandon des vieilles peaux et de tout le reste et le rayonnement de transformation de la vie.

  5. Quel début fracassants!!! Ce cycle promet de bien belles choses…
    Le dessin de Sybou me parle vraiment (les couleurs sont superbes!!), j’ai eu un peu de mal à trouver le dessin d’Astrée (ben voui, c’était pas sur la 1ere page 😉 les couleurs du dessin de Pauline sont extraordinaires et j’ai hâte de lire son texte, et j’ai été surprise par le choix de Cilou de choisir un fond noir pour ce thème… mais finalement, le résultat évoque bien l’aube (même si j’y vois plus le côté « couchant » de l’aube.
    Comme toujours, je suis restée béate devant l’œuvre de Lucy (grrrrrrrrrrrr chuis trop jalouse!!!) c’est simple, beau et c’est un peu ce que j’avais en tête au début…
    J’aime beaucoup l’Arbre d’Avelliana qui ne devrait surtout pas se dévaloriser comme ça…
    Vivement la semaine prochaine.
    Bénédictions )O(

  6. Oh vous avez vraiment vraiment fait des choses superbes toutes et différentes!
    Les couleurs, les formes et les images sont si variées de l’une à l’autre, je suis époustouflée!
    Vraiment, c’est magnifique. J’ai eu beaucoup, beaucoup de plaisir à découvrir vos dessins les unes les autres.
    Merci pour les compliments, cela me touche beaucoup à vrai dire…
    Ce qui est formidable dans ce projet c’est la confiance et l’envie que cela redonne, que l’on ait dessiné pas le passé ou pas.
    Il me tarde de voir la suite! ^^

  7. C’est sûr que c’est très beau tout ça ! J’aime beaucoup le dessin de ma soeur (Pauline), en vrai il donne même mieux que scanné mais bon, sinon j’aime beaucoup celui d’Avelliana, je trouve l’idée de l’arbre et de la spirale sacrée très bonne ! Celui de Lune est une pure merveille, très doux et lumineux 😀
    Je suis vraiment impressionnée il y a de grands artistes parmi nous !

    J’ai vraiment hâte de voir la suite !!!

  8. (Désolée de commenter si tard…)
    Je suis super contente de voir la diversité des beaux dessins que vous proposez (ils sont superbes!), ils sont tous très intéressants et je suis surprise de voir à quel point vos dessins m’interrogent.
    Narduin, ton dessin me surprend beaucoup, je ne voyais pas du tout cet aspect sombre dans l’aube, j’ai aussi l’impression que l’arche la retient, comme si l’aube venait trop tot. Ca m’amène à me poser des questions aussi sur mon regard.
    Cilou: ton soleil « crève » la nuit, c’est une vraie explosion de lumière, il semble annoncer comme une ère nouvelle après la peine des ténèbres 🙂 Je le trouve assez libérateur.
    Pauline: les couleurs sont superbes et l’image du phénix me parle beaucoup.
    Fred : ton aube rassainit, elle est si douce, lumineuse et légère à la fois, très féminine. Elle me rappelle ces réveils légers et efficaces. Je trouve que tu as très bien retranscrit la douce lumière d’Imbolc, comme avançant à pas feutrés dans la neige.
    Avelliana: Si toutes les « horreurs » sont comme ça, ça serait un plaisir d’en voir sur ton blog même après la fin du cycle 🙂 Ton dessin est très beau. Ca me fait penser à l’arbre de vie recevant la lumière en plein centre. Le « découpage » des couleurs dans la lumière est aussi très intéressant, comme un rappel de sa richesse et sa diversité et avec la spirale et les traits, on dirait encore plus que l’arbre irradie de lumière, offre sa lumière aux autres. Ton dessin est plein de générosité.
    Décidément, ce cycle commence bien et c’est un plaisir d’y prendre part. Merci Valiel 🙂

  9. Désolée de répondre si tardivement.
    Je suis d’accord avec Niniane, les débuts sont fabuleux : j’ai trouvé chaque dessin inspirant et inspiré et j’ai pris beaucoup de plaisir à m’y perdre ;ce qui est fascinant, c’est que si notre vision de l’aube a beaucoup de points communs, elle a été interprétée de façon originale par chacun, et c’est ce que je trouve génial, la façon dont nous voyons les choses, à la fois proches, mais différentes…

    Narduin , même si je n’ai pas de suite compris ton dessin, je l’ai de suite adoré : et les explications ont renforcé son côté original… j’adore cette idée de passage…fort bien représentée…
    Cilou, ce contraste entre l’ombre et les rayons éclatants, c’est l’image de l’aube qui m’était venue en premier, et que tu as très bien su rendre.. çà me donne envie d’essayer les pastels.
    Pauline, ah ce phoenix, j’adore, on en ressent à la fois la puissance, la clarté, la chaleur… et tout çà avec deux couleurs !!
    Fred, si ton jardin ressemble à çà, j’emménage de suite ! je n’avais d’abord remarqué que les douces couleurs, puis j’ai été émerveillée parle visage bienveillant et rayonnant. Très beau trait de crayon…
    Valiel, quelquefois, la simplicité est la meilleure des choses ! je trouve aussi que ce dessin te ressemble, toute concentrée à ta lecture, sous les couleurs rayonnantes de l’aube naissante… Tout toi…
    Pour les autres chefs d’oeuvre, j’ai laissé mes commentaires exaltés sur vos blogs…

    Je suis très heureuse de ce premier épisode, et je vous remercie également pour vos commentaires : vous pouvez pas imaginer la banane que je tenais en lisant vos avis… Et çà donne la pêche pour la suite…

  10. Ma première participation : http://sylph-lametamorphose.over-blog.com/article-chemins-de-lumiere-aube-100161146.html
    Avec toutes mes excuses pour le retard.

    @Narduin : Ton explication m’évoque le crépuscule. Au début, je sentais dans l’archée en pierre une aube qui se protège pour grandir, la fragilisant mais je comprends mieux l’idée de passage après ce que tu as ajouté. J’aime la lune qui se réfléchie dans l’eau. Et le contour du support donne une atmosphère cotonneuse, brumeuse, délicieusement romanesque.
    @Cilou : Explosif. Volcanique. Je retrouve tout dans ton explication. Ton intention est fidèle à ce que tu as proposé. Utiliser une feuille teintée aide souvent à dépasser le vertige de la page blanche. C’est gagné.
    @Pauline : Lumineux. Il est des heures où l’horizon entremêle le ciel et la mer. L’eau réfléchie la lumière. Le phœnix avec ses ailes ouvertes couve un soleil-œuf en train d’éclore.
    @ Fred : Je vois la rosée du matin. Représenter la neige n’est pas commode. Il y a une bienveillance dans ton dessin. Paisible aussi. Le soleil semble encourager les herbes à pousser.
    @ Avelliana : J’ai toujours senti en toi un socle, un soutien. Ton dessin me conforte dans cette impression. Non il n’est pas simpliste du tout. Il est simple comme tout ce qui est vital, essentiel. J’aime la naissance du spectre lumineux qui part du cercle de vie. C’est comme le ventre d’un tourbillon qui libère des trésors.
    @ Valiel : Tu es le livre ouvert. Tu illustres l’aube de ta vie. Cette confidence est un jardin secret. La représenter a peut-être fait baisser tes défenses et rendre ton dessin plus enfantin. C’est un beau cadeau.

    Pour les autres, je m’y attèle au plus vite sur leur blog.

    • Magnifique!!! je ne vois vraiment pas ce qu’il y a d’étouffé dans ton art!!! J’aime l’harmonie des couleurs à la fois douces et fortes… ton personnage est très beau et ces 7 soleils… merveilleux 🙂
      j’attends tes autre oeuvres avec impatience!! 🙂

    • Super quelle rapidité, je vais aller regarder ton dessin ! 😀

      Merci infiniment pour ton commentaire, je ne l’avais pas du tout vu sous cet angle là, mais ça me parle énormément… c’est très touchant.

      • Oh lala il fallait lire « rendu » et non pas « rendre ». Tu auras corrigé.

        Merci Niniane. Disons qu’il arrive que l’art s’étouffe lui-même à être trop débridé. J’ai du mal à me focaliser sur les formes et à sortir du « neuf ».

        Il n’y a que pour Lucy Dreams que je n’ai pas pu commenter. Son blog est protégé.

        • Je confirme! Le mot de passer permet de protéger l’explication des dessins des badauds mais je le donne volontiers à ceux qui participent aux chemins de lumière puisque le principe est aussi de partager ce que nous faisons. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s