Pourquoi l’inspiration pose problème

Suite à l’article d’hier sur la petite astuce créative qui consiste à faire une liste de tout ce qui nous inspire, je me suis posée tout un tas de questions. Toujours au fil de ma lecture du « Nearly Ultimate Guide To Writing » je tombe sur des articles bien différents, et j’ai réussi à mettre en mots le problème que je travaille à bien définir et circonscrire depuis des mois (septembre particulièrement, mais depuis des années j’y pense lol).

L’inspiration est une notion problématique.

Cela me concerne particulièrement pour l’écriture, mais je retrouve les mêmes soucis avec le dessin : ne pas savoir quoi écrire, ou ne pas savoir quoi dessiner. Ce sont deux façons de raconter, et on croit que l’on est vide. Ce qui est faux évidemment. Je pense qu’il est important pour toute personne qui explore sa créativité de se pencher sur la notion d’inspiration tout à fait rigoureusement :

Qu’est-ce que l’inspiration pour vous ? Comment la définiriez-vous ?

En réalité, cela compte pour au moins deux raisons. Déjà, parce que selon la définition que vous allez lui donner, cela va influencer votre propre fonctionnement. Mais aussi, parce qu’il vous faut plus de cartes en main pour dépasser certaines difficultés.  Vous êtes-vous déjà rendu compte, vraiment consciemment, que c’est une notion que vous avez hérité du passé ? Historiquement, culturellement, sa définition évolue. On connait essentiellement l’idée romantique de l’inspiration étrangement, c’est celle qui a le mieux perduré… Mais il existe bien d’autres représentations de l’inspiration, et on a tous besoin de les connaître ! Car en ayant conscience de tout ce que ce concept veut dire, on peut jouer et utiliser ses différents sens pour tenter de l’atteindre. Quand un premier sens de la définition ne marche pas, alors on va explorer le deuxième ! On alterne, on essaie tout, pour voir ce qui marche pour nous.

Maintenant, un petit bilan rapide sans la prétention d’avoir un grand savoir et de faire un super dissertation :

  • Pour certains l’inspiration est un mythe. Mais quelle définition de l’inspiration est niée ? A priori c’est une négation de l’idée romantique irrationnelle.
  • Car l’inspiration de type « romantique » est conçue comme une instance mystérieuse extérieure à l’écrivain (le créatif par extension), presque divine, que l’on ne peut pas maîtriser, que l’on perd…

De votre (notre!) côté donc, il faut savoir si l’on est partisan de l’inspiration rationnelle ou irrationnelle. Et on peut être entre les deux, on peut peut-être accepter plusieurs types d’inspiration d’ailleurs. Il est tout à fait possible de « nourrir » l’inspiration, donc de se dire qu’il existe des moyens tout à fait rationnels pour alimenter cette source, qui restera pourtant non contrôlable et mystérieuse. Comme une fontaine de jouvence. De même, bien que l’on puisse accepter le côté mystérieux d’une inspiration potentielle, il faut reconnaître que la régularité, la pratique de la créativité (comme pour les sports) est une valeur sûre. Il « faut » être constant dans son art, s’exercer, grandir, pour progresser. Combien de fois n’avez-vous pas entendu dire que l’écriture (ou la créativité?) est comme un muscle ? En tout cas moi on me l’a beaucoup répété autrefois. Il faut donc s’entraîner, il faut se muscler, pour arriver à de meilleurs résultats. Julia Cameron et bien d’autres auteurs, même s’ils encouragent une pratique régulière pour montrer que l’on a toujours des choses à dire en soi, n’évacuent pas complètement ce « déclic » étrange pour moi, cette sorte de libération de l’esprit, de l’inconscient. Leurs théories valorisent le travail, les progrès rationnels, mais au bout du compte il reste ces moments inexpliqués où il se passe quelque chose d’incompris (la fameuse libération?) qui produira un résultat « sublimé »/transcendé. Et pourtant, tout le monde devrait s’accorder à dire que l’inspiration perdue est un  mythe, et qu’il ne faut pas l’attendre pour créer !

Je pense qu’on gagnerait tous à être ainsi conscient de toutes les implications (et paradoxes) autour de l’inspiration pour mieux avancer dans nos projets créatifs.

Voilà pour mes pensées du matin !

Publicités

3 réflexions sur “Pourquoi l’inspiration pose problème

  1. Pour Cameron, je ne dirais pas qu’elle valorise le travail. Elle a justement saisi la part magique, divine de la chose. Sa méthode est davantage dans le déblocage, l’apprentissage de l’honnêteté avec soi-même, entre autre chose… Qui permet de parvenir au bon état, accéder à cette magie, ou déclic, ou je ne sais quel autre mot employé. Bref, elle est bien plus dans le spirituel que dans le travail pur et simple, trouvé-je. (-:

    • Je dois la relire justement pour éclaicir tout ça 😉

      Car je trouve qu’elle est particulièrement peu claire sur ce point ! D’un côté effectivement son introduction insiste sur la spiritualité, le grand créateur, l’énergie de la création etc. Donc le côté divin de la créativité. MAIS, de l’autre côté, quand tu lis ce qu’elle propose comme exercices etc, finalement elle mise quand même sur une régularité du travail qui paye (et donc une rationnalisation de l’inspiration), sur le fait aussi que l’inspiration « n’existe pas » car on est bourré de choses à dire etc. Energie créatrice étant partout en nous et autour de nous etc… et pas une substance éthérée difficile à atteindre.

      Je ne sais pas si je suis claire ? Moi ça me pose problème dans son oeuvre.

  2. Ah ben alors, j’ai pas fait gaffe au cours de ma lecture ? Mais je n’ai pas encore fini, c’est peut-être normal tu me diras (: En tous les cas, côté pratique, pour le moment, c’est une démarche très tournée vers la spiritualité. C’est parfois extrêmement énervant d’ailleurs (je résiste ces jours-ci)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s