L’importance des rêves

Il y a quelques temps j’ai trouvé cette citation sur un blog que j’aime beaucoup et qui me fascine. L’auteur y donnait une petite citation dans un article, qu’elle pense être de Clarissa Pinkolès, mais je n’ai pas réussi à localiser la citation… donc peut-être est-ce quelqu’un d’autre ? Thoreau a des citations approchantes…

Quoiqu’il en soit voici ses mots :

“Within me is a dream.  It is to my mind what my heart is to my body. I not only believe in it, but I live because of it.  I nourish it with thought, unaware that it is my most valuable possession. It sustains me in times of crisis. It comforts my fears and silently molds my future.  And when my dream is fulfilled I quickly plant another. For without a dream, I may still exist but I cease to live.”

Voici une citation de Thoreau du même type que j’ai trouvée en cherchant (sans résultats) la citation exacte et la source :

« Do not lose hold of your dreams or aspirations. For if you do, you may still exist but you have ceased to live. »

Je me suis sentie toute drôle. Aussi bête que cela puisse paraître, je me suis sentie triste et vaine de ne pas avoir garder au plus près de mon coeur certains rêves, créatifs évidemment. Car depuis que je suis jeune, certains de mes « rêves » les plus chers sont créatifs. Ces petits plaisirs personnels, ces trésors, ces envies… tout dépend de ce que l’on appelle par « rêve » évidemment. Il y a les petites productions qui nous rendent satisfaits, et puis les ‘grands’ projets que l’on voit comme des horizons inaccessibles mais désirables. Ce dont je me suis rendue compte aussi, c’est la puissance de tels rêves. Ils ont cette qualité irremplaçable de faire vivre l’âme, d’être comme une respiration, et effectivement quand on les garde en vue (et surtout quand on les nourrit), ils sont une source de mouvement incroyable ! Ils peuvent nous faire avancer bien mieux que d’autres motivations pourtant fortes. Dans ce monde si particulier qui est le nôtre, pas toujours positif, pas toujours créatif etc, ces envies, ces rêves, sont la petite flamme qui nous maintient allumés. Ils sont qui nous sommes au plus profond, et qui nous avons envie d’être d’ailleurs.

Je pense qu’il faut d’autant plus se rendre compte qu’ils sont parfois tout à fait réalisable, que cela ne tient qu’à nous. Ils nous aident à grandir, à changer… Alors j’ai décidé de retrouver mes rêves : c’est un peu la quête de ce blog, retrouver mon « étoile intérieure », cette flamme qui palpite et qui me nourrit dans la vie.

Publicités

3 réflexions sur “L’importance des rêves

  1. Il y a peu j’écoutais le cours d’un rabbin sur ce sujet. Il disait que l’homme a besoin de rêves mais qu’il y a nécessité de les accomplir, sans cela cet homme est plus mort que vivant, il est vide. Il lui faut combattre ce qui le pousse à l’inertie, la pulsion de mort en quelque sorte mais dans le contexte de la mystique juive, on pourrait l’appeler yetser a’ra, notre mauvais penchant. Chaque jour l’homme devant mourir pour renaitre à lui-même. Et l’un des moyens pour y parvenir est de se fixer des buts mûrement réfléchis, qui soient réalistes et réalisables, et d’y aller par étapes. Se fixer de petits projets, un après l’autre, et les aboutir donne confiance et nourrit l’âme… Ceci conduisant à des projets plus grands bien plus facilement, dans un cycle régulier, puis à notre accomplissement.:)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s