Printemps Créateur 2017 – Un printemps difficile

Il faut bien avouer que le printemps cette année…. ce fut fort abstrait. Dernière saison passée au Canada, et comme c’est souvent le cas, le printemps a été plutôt explosif et estival après un hiver très long. Grosses chaleurs, grosse lourdeur, je ne m’y suis jamais retrouvée dans le printemps de ce pays. On a même eu en contraste violent des neiges et froids tardifs par moment (jusqu’en mai). Je n’ai pas réussi à m’y remettre ou à trouver autre chose, du coup je suis venue poster le brouillon d’une création que j’avais commencé sur le printemps,  un mandala que je voulais à thème. Donc pas géométrique, pas symétrique, pas équilibré, pas complet, … (je procède le plus souvent à un brouillon, plus ou moins élaboré, puis à un propre le plus équilibré possible, tout en gardant à l’esprit que souvent je travaille à la main, à l’oeil, sans outils géométriques) mais c’est comme ça. Je joue le jeu.

Les camarades qui avaient commencé l’aventure sont également tombés en rade, mais si jamais vous passez par ici, n’hésitez pas à raconter vos impressions sur le printemps, vos souhaits, et même montrer vos brouillons.

 

Participation d’Eulita, qui a également rencontré des soucis :

« Effectivement pour moi non plus le printemps n’a pas été très créateur. je te mets le lien vers les 2 premières pages, les autres sont restées en rade. »

Lien vers sa page : http://eulita.canalblog.com/archives/2017/04/02/35120800.html

Lien vers sa page : http://eulita.canalblog.com/archives/2017/04/09/35120831.html

Le texte de Vincent, qui a fini par proposer un petit quelque chose :

« Pour ma part, je n’ai rien fait de bien réel, rien créé de visible, à partager. Pourtant, j’avais en moi l’inspiration. Mais je n’ai eu aucune force, pas assez d’énergie, pour le moment, pour rendre l’invisible en moi visible.

C’est pourtant un enseignement pour moi ce printemps créateur 2017. J’ai attendu que Valiel relance cette année le printemps créateur, comme on attend le messie, pour qu’il arrive et nous guérisse après ces mois de froids et d’obscurité. Et comme le messie qui ne vient jamais, les énergies ne sont pas revenues… Ce dont j’avais besoin alors dans mon quotidien, le printemps créateur n’allait pas me le ramener. J’avais besoin de repos, de douceur et d’accepter que mon corps, lui très encré dans les saisons, n’était pas cette année en forme pour fêter la saison , qu’une fois le printemps là et la lumière, lui n’était pas prêt malheureusement, et qu’il avait besoin de bien dormir, encore de repos, sans que mon mental culpabilise, toute cette saison du printemps, pour fleurir plus tard. J’étais comme un arbuste qu’on a trop taillé à l’arrivée des beaux jours et qui avait plus besoin de se concentrer&recentrer ses énergies sur sa cicatrisation, plutôt que sur une fleuraison impossible.

En conclusion pour moi cette année, quand on est fatigué, il faut accepter de se reposer et au lieu de mal le vivre, au lieu d’attendre que les énergies nous tombent du ciel, regarder constructivement&instructivement ce qui peut ne pas nous aller, contrarier le corps, l’écouter ce corps et se tourner vers des spécialistes pour mieux vivre et savoir comment retrouver l’énergie. Ne pas se juger et s’accepter tels qu’on est, comme on se ressens dans le corps. Et surtout, ne pas trop écouter le mental, qui nous pousse à produire produire produire. Toujours. Tout vient à point à qui s’est attendre, se donner le temps, comme on dit. Il y a rarement d’enjeux finalement.

Bonne continuation pour rendre visible, l’invisible en vous, pour le partager avec nous, pour nous inspirer & inspirer.
Merci encore à Valiel. »

****

Voici mon projet pour 2017, « L’énergie du printemps », une vidéo montée avec la musique du générique de la série britannique « Skins », ce qui impose un format rapide, pour représenter l’énergie du printemps qui réveille, met en marche, fait croître la vie et que rien ne peut contenir. Cette énergie déborde et semble sans fin…on l’a tous ressenti au moins une fois, elle nous a poussés à réaliser un projet créatif ou peut-être à l’adolescence, obsédante, elle nous a poussés à oser nous dépasser…

Printemps Créateur 2017

Bonjour à tous !

Nous y sommes presque, plus que quelques jours et cela sera officiellement le printemps. Je suppose que vous en êtes bien plus proches en France qu’au Canada. ^^ Même si l’énergie bourgeonnante n’arrivera qu’un peu plus tard, il est quand même temps de se rassembler pour recommencer le projet ensemble. Pour ceux qui l’auraient oublié, le Printemps Créateur est un petit cycle créatif collectif. Chacun peut prendre jusqu’à début mai pour représenter de la façon qu’il/elle souhaite le renouveau créatif qu’il souhaite voir éclore dans sa vie ce printemps. Un souhait, un projet de vie, une énergie, ….. le chemin est libre. Les rappels sont ici (cliquez). D’ailleurs si vous voulez voir ce que cela a donné les années précédentes, il suffit d’explorer la catégorie des projets collectifs « Printemps Créateur » !

Les créateurs 2017 : 

  • Valiel
  • Vincent
  • Faelle
  • Avellianna
  • Eulita
  • Et vous ?

Comment ça marche ? On se retrouve tous sur mon blog dans un avenir proche pour que je poste toutes vos créations dans le même article 🙂 Ensuite, on peut regarder les créations des uns des autres et les commenter. Les personnes qui ont des blogs peuvent poster aussi chez eux en renvoyant vers le page du printemps créateur ici. 🙂

Exploration intérieure, « Sentier »

Puisque certain(e)s m’avaient demandé de partager mes créations récentes, et qu’après tout j’aime partager (ce blog en est bien la preuve), je remets la main à la pâte pour remplir cet endroit à nouveau. Si mes journaux créatifs sont trop personnels pour être présentés, les petites explorations modestes à côté, pour se défouler, tester des techniques etc, sont plutôt adéquates. Je dédramatise comme toujours mon manque de technique ou autre. Je n’ai jamais prétendu faire du grand art, je pratique pour moi, pour tester, pour exprimer.

Ici, je me suis glissée dans un nouveau groupe de stimulation créative collective, instauré par « Sophie Witchwood », aka Lucy Dreams, (qui avait participé avec nous aux Chemins de Lumière pour les habitués): « Fiat Lux!« . Bien que le principe soit extrêmement proche, contrairement aux Chemins de Lumière la récurrence est toutes les semaines sans interruption. Que les intéressés me fassent signe pour être mis en contact. Le premier thème du projet était donc le mot « Sentier », et je me suis lancée.

Matériel : 2 encres de J. Herbin et 1 encre de Noodler dont j’avais parlé précédemment (cliquez) : respectivement, « Terre brûlée« , « Poussière de lune« , et « Squeteague« . Je me disais que depuis le temps que je voulais de nouveau dessiner à l’encre, le moment était venu avec le choix qui s’offrait à moi. Armée d’une vieille plume à dessin toute simple de chez « Comté » avec son porte-plume.

Mon dessin

Probablement plus l’air d’un gribouillis qu’autre chose vu de l’extérieur ?

Une fois de plus je me surprends à voir encore une forêt… pourtant ça aurait pu être n’importe quel chemin. Ce qui fut étrange aussi, c’est que pour représenter ce chemin en lisière de forêt, avec son fossé d’un côté, je me suis rendue compte que je me basais sur mes propres souvenirs, sur un lieu réel (ce qui ne m’arrive pratiquement jamais). Les essences de tel ou tel arbre, puis de tel ou tel arbuste sont très précisément choisies même si probablement personne ne pourra les identifier (autre que moi). La nostalgie du pays ? En tout cas, comme actuellement je suis dans une phase très floue, il m’était apparu que je ne pouvais pas voir le sentir devant moi justement. A chaque fois que je voulais le visualiser, je voyais une espèce de tourbillon. Tout platement représenté ici avec l’encre « poussière de lune », tempête violente comme surnaturelle avec cette couleur.

En tout cas, voilà mon sentier.

(clic droit + « afficher l’image » pour voir le dessin en 700×1000 🙂 )

 

InCoWriMo ? Un nouveau challenge

Je me balade depuis plusieurs mois dans la communauté des adorateurs d’écriture, de stylos plumes, de carnets etc, et je découvre de nouvelles choses. Ce qui est retenu mon attention ce mois-ici c’était ce sigle mystérieux qui ressemble au « NaNoWriMo » (challenge d’écriture international ayant lieu tous les ans au mois de novembre).

Le « InCoWriMo » signifie : « the International Correspondence Writing Month« , autrement dit, le mois international de la correspondance ! Évidemment, j’ai trouvé l’idée géniale… Toute l’année je cherche à garder des occasions d’écrire à la main, même juste une petite lettre courte, pour des fêtes, des anniversaires, des remerciements… Malheureusement on ne trouve plus facilement des gens qui aiment entretenir des correspondances, et encore moins écrites, ce qui fait que je me sens réduite dans mes essais, parce que j’aimerais qu’il existe une circulation du phénomène. Je ne pense clairement pas avoir la force et le temps de réaliser le challenge dans ses critères d’origine (= une lettre tous les jours du mois), parce que j’ai d’autres priorités, mais en envoyer quelques unes me plairait bien. J’ai déjà quelques destinataires certains, mais je pensais à rendre la chose éventuellement plus « fun »…

Est-ce que parmi vous certains seraient intéressés pour participer à ce défi ? Même juste une lettre par semaine ? Est-ce que certains d’entre vous aimeraient pratiquer un échange de lettre avec moi ?

Pour aller plus loin, de nombreux bloggers et sites proposent des articles introductifs avec des idées, comme Boho Berry :

  • Ecrire à des malades dans les hôpitaux
  • Ecrire à des enfants dans les hôpitaux
  • Ecrire à des soldats
  • Ecrire à des inconnus
  • Utiliser de nombreux réseaux/sites qui regroupent des adorateurs de correspondances
  • Il y a évidemment des hastags pour se retrouver sur les réseaux sociaux : #incowrimo #incowrimo2017 (etc.)
  • Surfer sur Pinterest et instagram avec les hashtags et mots clés pour trouver des astuces, des idées, des tutoriels…

 

Papier, encre, stylo un jour – toujours !

Je n’arrive plus à poster des nouvelles régulières ici, bien que ça me chagrine, mais je continue mes explorations créatives.

Après m’être demandée longtemps qu’elles allaient être les encres en pot que j’allais acheter pour ma pratique d’écriture, j’ai finalement craqué sur cette marquée française, J. Herbin. A côté de cela, je teste une traditionnelle Parker noire, et je viens juste d’acquérir une encre américaine (Noodler – « Squeteague » ici). Pour ceux qui ne me connaissent pas, elles servent à tout 😉 J’utilise énormément le stylo plume, et ce d’autant plus que je m’y remets depuis une bonne année. J’écris des lettres, je fais des cartes de voeux, j’écris des tas de journaux personnels, mon « bullet journal » utilise aussi du stylo plume, parfois je dessine avec ces encres et à la plume, j’écris dans mes différents journaux de tarots / cartes….  Bref, que du fun ! ^^

Enregistrer