Printemps Créateur 2018, les participations

Pour toutes les informations sur ce cycle créatif, je vous invite à rejoindre la page précédente. Ici je posterai à la suite les participations de cette année. 🙂

***

Caitlin depuis son blog créatif


Eulita depuis son blog

Une tendance « journal créatif », aux matériaux et techniques multiples. 🙂 Je travaille moi-même à ma participation après quelques remous.

Voici la participation de Shinny !

Voici une sorte de triptyque. Cela débute avec un texte d’introduction :
« Métaphores de mes blessures
Sang coule, coule
Doucement.
Oint le tissu
Mes trames internes
Mes illusions
Crame tout
Si tu veux
Ne pars pas
Mes cendres
Tu me dois bien
Une renaissance »

La vidéo qui illustre le texte de cicatriser, ou recoudre ses blessures pour renaître :

Puis la photo finale avec le fil d’or pour recoudre et les mots-clés :

Je voulais filmer le reste, mais c’était assez compliqué. Je l’ai pas mis sur mon blog, il n’accepte pas les vidéos.

Pour planter le décor, ces derniers mois ont étés très abyssales, mais au combien précieux. Enfin, le printemps , son renouveau. Pour moi la période sombre a fait symboliquement couler beaucoup de sang. Une grande régénération s’est faite depuis quelques semaines. Je renoue avec des projets en sous-marin depuis des années. Je revis, je ne serais jamais plus la même.

Tout ça pour dire, que j’étais motivée pour passer à l’action. J’ai pensé à l’idée d’une performance filmée après avoir écrit le test d’impro en premier.
Je n’ai malheureusement pu assurer que le début de ma démarche. Le texte de Valiel m’a motivé pour essayer quelque chose de nouveau pour moi. Depuis peu, j’ai des projets niveau format vidéo. C’était l’occasion de se lancer.
J’ai tout de suite pensé à un tissu précis et j’ai dégainé mon sang d’encre. Il était comme là pour me purifier. A ce moment-là, enfin même pendant la totalité de ma création, j’étais dans une transe.
J’étalais au grand jour ce liquide, sans honte. Puis, pour rester dans une symbolique forte, j’ai voulu représenter des points de sutures et finir sur une note positive.
Tout simplement, car ça s’est passé comme ça.
Je suis libre.
Belle régénération à tous!

 

Participation de Vincent : ci-dessous en commentaire !

Publicités

Let’s do this ! Printemps Créateur 2018

Il est grand temps de l’annoncer, l’énergie fuse autour de  moi. Nous sommes passés soudainement de températures froides à des températures autour des 15 degrés, quand le soleil est là, l’impression est même vraiment plus chaude, l’air est sain… Wow, ça pétille ! Ca donne envie d’aller sortir marcher, de lire dehors, de créer. C’est le moment de songer à mettre en place le « printemps créateur » !

Chaque année j’essaie de mettre un peu plus de mots sur le concept pour expliquer tout ce que peut être le « printemps » dans nos vies, et vous décomplexer pour vous lancer. Alors, le « Printemps Créateur« , en quoi ça consiste ?

Le printemps arrive, le sentez-vous ? Si oui, cela sera d’autant plus facile d’exprimer quelque chose qui s’y rattache. Pouvez-vous non seulement représenter quelque chose de « printanier », mais représenter l’influence du printemps cette année dans votre vie ? Cela vous pose problème ? Que faire si le printemps vous indiffère ou que vous ne le ressentez pas ? Pensez les choses en termes d’influences, d’énergies ou de couleurs. Trouvez la métaphore qui vous convient. Qu’est-ce qui mériterait d’avoir du changement dans votre vie ? Qu’est-ce qui stagne mais que vous avez envie de changer ? Comment faire renaître chez vous la créativité qui s’est un peu éteinte cet hiver ?

Seriez-vous capable de vous accorder un moment créatif comme lorsque vous étiez enfant ? De prendre une feuille blanche, une plaque de carton, des morceaux de bois, du fil, et de réaliser quelque chose ? De badigeonner avec les doigts sans juger, et ensuite de nous parler de ce que vous avez ressenti ? Avez-vous besoin de réaménager votre chambre ou votre bureau pour vous y sentir plus à l’aise et plus créative ? Envoyez-nous une photo avant/après, ou bien les étapes de réalisation d’un objet qui fera la différence. « DIY » en anglais, qui veut dire « do it yourself », autrement le faire soi-même, à la maison, avec du matos pas cher. Une lampe féérique en pâte à sel ? argile ? bois ? Recycler des vieilles bouteilles et des billes plates ? Créer vous-mêmes un abat-jour pour votre lampe de bureau ? Créer est un terme vaste, et ce n’est pas sans raison que je l’ai choisi. Photographie, collage, sculpture, reliure, tissage, broderie. Apprendre à tricoter, à souder, à faire des bijoux, à souffler du verre, à retoucher des photos numériques, … Tout ce qui vous inspire. Tout ce qui vous fait peur, ou au contraire qui vous rassure. Testez quelque chose d’entièrement nouveau que vous n’avez jamais osé mais qui vous fait terriblement envie, ou bien choisissez quelque chose que vous trouvez à votre portée pour commencer. Soyez libres.

Vous sentez un peu faible à la sortie de l’hiver ? ou morose dans votre vie qui accumule des soucis ? Voyez cela comme une pause que vous vous accordez où cela n’existerait plus. Vous avez besoin de souffler, de rêver, de créer, d’échanger. Cela demande de respirer un grand coup, de relativiser et de prendre la décision. Vous pouvez le faire. Je suis là, je vous tends la main.

Je mets ici cet extrait de Florence and the Machine que j’adore. Cette chanson donne envie de bouger, de tout envoyer valser, et ses paroles sont en réalité assez profondes. Elle parle de ce fameux poids que l’on porte sur nos épaules, ce fameux « âne mort » du passé, ces tracas… que l’on va tuer et enterrer pour remonter vers la lumière. Si cette chanson ne vous parlez-pas, aucun problème ! Trouvez votre chanson de motivation.

Qui m’accompagne ?

Participants 2018 :
– Valiel
– Avelliana
– Vincent
– Gaïenne
– Anne-Claire
– Babette
– Caitlin
– Eulita

 

EDIT : oui, j’oubliais… les modalités.

  • : Vous avez un blog à vous où poster vos créations ? Envoyez-moi le lien vers votre création quand ça sera fait. Je rassemble en un seul post ici-même toutes les présentations. Ainsi, ceux qui n’ont pas de blogs seront publiés ici (envoyez-moi votre création et votre petit texte accompagnateur par email). Ensuite nous pourrons tout regarder et commenter en-dessous.
  • Quand : je laisse le temps au Printemps de sortir dans toutes les régions et chez tout le monde, parfois ça demande un peu de temps. Du coup, je dirais que nous avons jusque fin avril pour partager nos créations.

Première réalisation aux pastels (huile) !

Un véritable délice que de renouer avec le dessin (au sens large). Ces moments privilégiés, sans écran, avec juste mes mains, du papier, des matières, des couleurs… J’ai toujours adoré le pastel, mais j’ai également trouvé cela extrêmement dur, depuis le tout début. C’est gras, c’est étrange à étaler, c’est des gros bouts, donc imprécis pour dessiner des détails… pas facile. Je n’ai jamais réussi à avoir le courager d’expérimenter seule pour trouver les techniques, ou même sans, juste oser composer, trop dur. J’ai essayé avec des livres, mais souvent c’est trop parcellaires comme explications, ou peu pratique… Aujourd’hui je suis constamment bouche bée face à la richesse d’internet. Malgré tous ses défauts, on trouve des choses incroyables ! On peut apprendre à quasiment tout faire, gratuitement, en lisant ou en regardant des vidéos. Surtout les vidéos, c’est la mode. Et il faut dire que pour certains technique, c’est effectivement plus pratique qu’un livre… Donc quand j’ai découvert que Youtube pullulait littéralement de tutoriels créatifs en vidéo, wow ! Je me suis aidée de cela pour faire une petite collection de techniques que je voulais apprendre, et aller y piocher quand j’ai le temps.

Puis la semaine dernière, ça m’est tombé dessus. Je voulais créer, j’avais un mal de chien, puis je me suis dit,  « change, fais quelque chose de nouveau ». Et bizarrement, j’ai saisi le médium qui me paraissait le plus dur (ma reprise de l’aquarelle et des pastels secs attend haha). J’ai posté sur Instagram les premiers pas, me disant que peut-être le résultat final serait beaucoup trop moche pour être montré par la suite. ^^’ Et bien non !

Je suis parvenue à avoir un rendu correct. Pas du tout identique à ce que je voyais, car mon papier était extrêmement granuleux, et la matière ne s’étalait pas du tout pareil, j’ai tellement galéré pour les nuages, qui sont censés être le cœur du dessin… Mais tant pis ! J’ai réussi à être contente de moi quand même !


(ouvrez dans une autre fenêtre / onglet pour voir en taille correcte)

Voici la référence du super tutot que j’ai suivi ! Merci au Virtual Instructor ! (C’est le nom de sa chaîne et de son site)

Création d’un nouveau mandala, mars 2018

Pour l’instant il n’a pas de thème ou de nom, je l’ai fait sous une impulsion, du coup son repère sera le moi de création. ^^ Le dessin n’est pas encore terminé, mais voici déjà les premières étapes.

Note: Le blog réduit automatiquement la largeur des images, mais il vous suffit d’ouvrir dans une autre fenêtre (ou un autre onglet) pour voir en plus grand.

Reprise du dessin !

Enfin ! Ceux qui me suivent sur Facebook savent que ça fait un moment que j’avais envie de me remettre à créer, mais j’étais incapable de trouver le temps, ou le bon espace, ou l’idée, ou… juste trop d’énergies dans tous les sens pour m’asseoir à une chaise. Le week-end dernier, j’ai réussi à remettre tout doucement mes crayons sur le papier, à bidouiller de-ci de-là, une petite frise d’abord, puis une autre. Et puis j’ai osé, enfin, repartir du centre pour créer un nouveau mandala. Ca fait un bien fou de réussir à sortir ça de soi. Je posterai quelques autres photos à l’avenir, mais je partage déjà ce début publié sur Instagram.  Avec un vrai lien cette fois-ci, car il semblerait que mon dernier post avec le lien d’intégration instagram n’ait pas marché…. (mais impossible de savoir pourquoi).

Accessoirement, je teste aussi quelque chose de nouveau : les contours au feutre noir. Ca me fait tout drôle, car le rendu est vraiment différent.